Faits Divers

ALÈS Mécontente de son banquier, elle donne gratuitement une gifle à une cliente

Le tribunal d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le tribunal d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce lundi, le tribunal de police d’Alès jugeait une histoire de l’été 2016 au sein d'une enseigne bancaire d’Alès.

À la banque, rien n’est gratuit. Hormis les gifles… Le 13 juillet 2016, Christiane, une cliente du banque d'Alès, en a reçu une de la part d’Alexandra, une trentenaire sous curatelle, qui s’est approchée de la barre du tribunal de police d’Alès en fauteuil roulant. Une gifle totalement injustifiée : la victime, au mauvais endroit au mauvais moment, a simplement eu le malheur de se retrouver sur la route d’Alexandra, en colère après son banquier à cause d’une banale histoire de transfert de comptes.

« Quand elle est contrariée, elle donne des gifles, elle a toujours fait ça », dira sa curatrice aux enquêteurs. À la barre, Alexandra dit ne plus se souvenir en raison de l’ancienneté des faits. Son conseil, maître Coralie Gay, qui l’accompagne dans d’autres procédures dont elle est la victime, rappelle que sa cliente a reconnu les faits, qu’elle souffre d’une « altération du discernement » et de « difficultés sociales importantes ». Le tribunal en a tenu compte : Alexandra a été reconnue coupable mais a été dispensée de peine. « Il faut maîtriser vos impulsions parce que la prochaine fois le tribunal prononcera une peine beaucoup plus lourde », prévient la présidente avant que l’accusée ne quitte la salle d’audience.

Tony Duret

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité