A la uneActualitésPolitique

GRAND AVIGNON Jean-Marc Roubaud tire le bilan de son mandat et démissionne

Le président du Grand Avignon, Jean-Marc Roubaud (au centre, au micro) a annoncé ce matin sa démission (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le président du Grand Avignon, Jean-Marc Roubaud, lors d’une conférence de presse, a surpris ce mercredi matin en annonçant sa démission et le fait qu’il ne serait pas candidat à la mairie d’Avignon l’année prochaine.

Une conférence de presse tout ce qu’il y avait de plus habituel : chaque année à pareille époque depuis 2015, Jean-Marc Roubaud dresse le bilan de l’année écoulée. « J’ai une bonne nouvelle, nous avons réalisé en cinq ans la totalité du plan pluriannuel d’investissements », lancera le président au début de la conférence à laquelle assistaient tous ses vice-présidents et même plus, puisque la sénatrice du Gard, Pascale Bories, une de ses proches, était également présente.

Et Jean-Marc Roubaud d’évoquer le tram’, projet qui sera inauguré prochainement et « dont les délais et les budgets ont été tenus », l’opéra Confluence, le relogement des services de l’Agglo, la rénovation urbaine, le quartier Courtine Confluence dont le premier permis de construire est déposé, la ZAC du Plan à Entraigues ou encore le projet d’extension de celle de l’Aspre, à Roquemaure. Les travaux d’eaux et d’assainissement prévus ont également été réalisés et d’autres projets, comme l’extension de la pépinière Créativa pour 3,4 millions d’euros, sont lancés.

Bref, « tout ça, nous l’avons réalisé en cinq ans au lieu de six », poursuivra le président, tout en rendant hommage aux élus et aux services de l’Agglo. Ce bilan tiré, Jean-Marc Roubaud lancera qu’il avait « pris deux décisions, la première est de ne pas me présenter aux élections municipales d’Avignon. Cette décision est personnelle. Je sais ce qu’est l’engagement et ce qu’attendent nos concitoyens. J’aurai l’an prochain 69 ans, avec six ans de plus ça fera 75 ans et je ne pense pas que ce soit sérieux. J’ai toujours travaillé à promouvoir les jeunes. La fonction élective n’est pas une rente de situation mais une action qui doit se transmettre. » Et le Villeneuvois d’annoncer dans la foulée sa deuxième décision : «J’arrête la présidence du Grand Avignon. »

« Apporter de la sérénité »

Jean-Marc Roubaud estime que poursuivre « serait une source de tension. Je suis là pour aider les communes, pas les perturber. » Dans cette optique, l’élu « préfère que le nouveau projet soit engagé dans la sérénité. C’est une question de sagesse et de respect de la future gouvernance du Grand Avignon. » Il explique avoir pris sa décision « hier », et avoir choisi ce tempo car il affirme « (avoir) été extrêmement sollicité, de partout, pour (se) présenter aux élections. »

Au lieu de ça, Jean-Marc Roubaud reste simplement maire de Villeneuve et va même démissionner du conseil communautaire de l’Agglo. Maire pour l’instant  car celui qui est le premier magistrat de la cité cardinalice depuis 1995 laisse planer le doute sur une candidature à sa propre succession l’année prochaine : « Chaque chose en son temps. Je réserverai mon annonce aux Villeneuvois. » Quand ? « J’adore les surprises. » On n’aura pas mieux sur ce point aujourd’hui.

Côté Grand Avignon, « je n’ai pas l’intention de partir en laissant le grand bazar », affirme-t-il, avant d’expliquer avoir proposé ce matin aux vice-présidents que l’ancien maire de Rochefort-du-Gard et vice-président de l’Agglo, Patrick Vacaris, dont il est proche de longue date, lui succède. « Il est vice-président depuis des années et connaît extrêmement bien les dossiers », louera le président démissionnaire, soulignant que Patrick Vacaris avait réussi à faire passer tous les budgets de la mandature, malgré une majorité (très) relative.

Patrick Vacaris « ne sera candidat à rien aux prochaines élections. Il pourra apporter de la sérénité », poursuivra Jean-Marc Roubaud. En clair, le contraire de la situation actuelle où les conflits plus ou moins larvés avec la ville centre, Avignon, ont pourri les derniers mois. Le maire d’Avignon et vice-présidente de l’Agglo en charge des finances, Cécile Helle, n’a d’ailleurs pas voté le dernier budget. Absente ce matin, elle a préféré se rendre à une conférence de presse de l’inter-profession des Côtes du Rhône. « Elle est d’accord avec cette proposition », ajoutera Jean-Marc Roubaud en évoquant son potentiel successeur, qui devra toutefois être élu par le conseil communautaire.

Le président démissionnaire du Grand Avignon, Jean-Marc Roubaud, et son vice-président, Patrick Vacaris, qu'il propose pour lui succéder (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Je ne demandais strictement rien. J’ai même été obligé de me raser ce matin », réagira Patrick Vacaris avant de saluer « l’engagement total » de Jean-Marc Roubaud dans ses différents mandats. « Ma seule volonté est d’assurer l’intérim, c’est une période de transition, un contrat à durée très déterminée », poursuivra Patrick Vacaris, très attaché à préserver « cette dynamique qu’il ne faut pas briser. »

Se décrivant comme « en congé de parti », le Rochefortais dira ne pas vouloir s’engager « dans des querelles pour les municipales mais ça dépendra de l’attitude de certains. Il faut respecter l’institution. » Plus tard, à l’heure d’évoquer ses regrets, Jean-Marc Roubaud en verra un seul, réglant quelques comptes au passage : « Que la ville d’Avignon n’ait pas compris quel était son intérêt de s’inscrire dans un partenariat gagnant-gagnant. C’eut été le cercle vertueux de l’intelligence. » Nul doute que le message est passé du côté de la place de l’Horloge.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité