A la uneActualités

GARD L’appel à l’aide pour Camille, 22 ans, étudiante en médecine et atteinte d’un cancer rare

La jeune femme a besoin de soins et d'un traitement vital uniquement prodigués aux États-Unis. Une cagnotte a été mise en place par ses proches.

Camille et son papa (Photo DR)

Camille est en quatrième année de médecine, mais elle a été obligée d'arrêter il y a quelques mois ses brillantes études pour des soins quotidiens. La jeune femme est atteinte d'une tumeur rare au cerveau, un "gliome infiltrant de la ligne médiane". Elle a dorénavant besoin d'un traitement coûteux, délivré uniquement outre-Atlantique.

Le calvaire a commencé au retour de vacances au soleil. L'étudiante de Clermont-Ferrand venait de réussir son passage en troisième année de médecine et de profiter de 10 jours de congés. En rentrant chez elle, elle se plaint de maux de tête, puis elle est victime de vomissements. Les analyses sont formelles et un IRM va rendre son impitoyable verdict : "un cancer rare du cerveau, avec l'obstruction de la circulation du liquide", résume Franck, son papa, un salarié nîmois. Une opération lourde qui durera 9 heures succède aux examens. Puis vient le temps long et pénible de la radiothérapie et de la chimiothérapie.

Mais Camille est une battante et ses études de médecine son objectif principal... Entre deux traitements, elle poursuit son cursus et passe même en quatrième année de médecine. "Mais les stages en hôpitaux deviennent très difficiles. Elle est atteinte de tremblement, de troubles. Elle est obligée de stopper sa scolarité en octobre 2018", poursuit son papa qui vit dans une commune de la périphérie de Nîmes. En décembre 2018, la première phase de traitement qui a duré 18 mois à pris fin.

Une cagnotte Leetchi ouverte

Mais en janvier 2019, une nouvelle fois le ciel s'assombrit pour l'étudiante, sa famille et ses proches. " Un diagnostic établi le 6 janvier 2019 nous a appris que la tumeur repoussait et que maintenant l'unique traitement se trouvait aux États-Unis", confie son papa.

La jeune femme vit dans le centre de la France avec sa maman, elle attend donc ses prochains rendez-vous médicaux avec impatience et une grande inquiétude. En attendant sa famille et ses proches font appel à la générosité de chacun afin de l'aider "à payer les frais de déplacement et à accéder au traitement qui pourrait la sauver", indique son comité de soutien.

"L'argent récolté servira aux soins pour ma fille, à la recherche, mais aussi, si la mobilisation est importante, pour les enfants qui souffrent en France de cette maladie rare et qui ont besoin d'un traitement qui n'est pas encore mis en place ici", affirme le père de Camille.

Boris De la Cruz

Pour participer : Cagnotte Leetchi "un traitement pour Camille"

Camille et sa grand-mère, une habitante du Gard (Photo DR)

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité