ActualitésSociété

NÎMES L’Oratoire, giratoire sociétal, carrefour des quartiers

Actuellement, le chantier fini propose une place plus accueillante et colorée (Photo Anthony Maurin).
Cet hiver, les travaux sur la place (Photo Anthony Maurin).

À la demande des habitants du quartier, la place de l'Oratoire, espace public, a été restructuré et sécurisé par les équipes de la Ville.

Poursuivant ainsi la politique d’embellissement du centre-ville, la cité se dote d'une nouvelle place de vie qui a repris toute sa place à la croisée des quartiers de la Placette et Montcalm. Dédié aux piétons et aux nouvelles mobilités, cet aménagement paysager confère au parvis du temple de l’Oratoire un nouveau visage pour un montant de 90 000 euros TTC.

Actuellement, le chantier fini propose une place plus accueillante et colorée (Photo Anthony Maurin).

Simples et efficaces, les travaux ont consisté à moderniser l’aire de jeux et remplacer le sol souple, à refaire la totalité du canisite, bétonné et raccordé à l’assainissement pour réduire les odeurs et embellir l’espace, à valoriser le mobilier urbain existant et mettre en place de nouveaux bancs et à refaire toutes les clôtures.

Avant d'en arriver là il a fallu préserver et protéger les arbres environnants (Photo Anthony Maurin).

Commencé le 15 novembre dernier, les travaux se sont achevés il y a quelques mois mais la place sera inauguré ce samedi 27 avril. Le projet prévoyait un traitement global de l'espace permettant la mise en valeur du Temple et de son parvis. Pour cela, il a fallu supprimer la haie existante, structurer l’espace par traitement du sol avec une insertion de bandes en pierre calcaire beige, un traitement des espaces principaux en béton désactivé clair. Les bancs ont été rénové et repositionné, des blocs en pierre en périphérie du jardin afin d'en interdire l'accès aux véhicules, ont été mis en place.

Concernant l'aire de jeu, elle a aussi connu quelques travaux avec le remplacement de la clôture par une nouvelle, plus moderne, de couleur gris anthracite. Les bambous ont également été supprimé et le sol de l'air de jeu a été remplacé.
La place semble renaître de ses cendres (Photo Ville de Nîmes).
Située à deux pas de l'aire de jeu, le caniste a lui aussi été entièrement revu et corrigé. Bétonné au sol et raccordé à l'assainissement, le canisite pourra être nettoyé régulièrement. Une jardinière enduite ton pierre clair, de 0,50 m de haut, à la végétation haute et fleurie, vient ceinturer l'espace afin de le dissimuler au maximum à la vue depuis le Temple et les habitations environnantes. Une nouvelle clôture rigide et un portillon rappelleront la couleur de celle de l'aire de jeu.

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 37 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité