A la uneActualitésCultureSociété

FAIT DU JOUR Quand Nîmes redevient Nemausus

Découvrez les images insolites de cette 10e édition des Grands Jeux Romains

On nous signale des barbares devant le Carré d'Art (photo Anthony Maurin)

Depuis vendredi et jusqu'à ce dimanche soir, c'est toute la ville de Nîmes qui passe à l'heure romaine ! De l'Esplanade, à l'Écusson en passant par les arènes, revivez les images les plus insolites lorsque Nîmes redevient Nemausus.

D'année en année, c'est tout le cœur de Nîmes qui retourne 2 000 ans en arrière et se transforme en ville romaine. Cette 10e édition est montée encore d'un cran avec l'installation d'un véritable camp romain, où l'un de nos journalistes a passé la nuit. Un moyen de découvrir un savoir-faire ancestral. Se vêtir, manger et vivre à l'époque romaine c'est également ce que propose le grand marché antique installé sur l'Esplanade.

Le folklore devient encore plus réaliste avec les déambulations des cohortes romaines dans les rues de l'Écusson. Si vous êtes passé à Nîmes ce samedi, vous avez obligatoirement croisé un romain. La reconstitution historique trouve son apothéose dans le spectacle vivant qui redonne son caractère originel à l'amphithéâtre romain. Un public au rendez-vous dans les arènes pour assister à la bataille qui a opposé les Romains et les peuples barbares, en 110 a.v-J.C.

La journée s'est conclue avec la descente au flambeau sur le Boulevard Victor-Hugo. Des images inhabituelles qui font le charme de l'événement. Objectif Gard vous a compilé les meilleures photos insolites de cette 10e édition des Grands Jeux Romains.

C'est bien connu, les Romains respectent le code de la route (photo Anthony Maurin)
Ne t'inquiètes pas jeune fille il n'est pas méchant ce barbare (photo Anthony Maurin)
Finalement en 2 000 ans, les moyens de transport ont peu changé  (photo Anthony Maurin)
Même Jules César était en représentation ! (photo Corentin Corger)
Quand le public et les acteurs ne font qu'un (photo Corentin Corger)
Quand les arènes redeviennent un amphithéâtre (photo Corentin Corger)
Les paniers sont prêts pour la distribution du pain au peuple de Nîmes (photo Corentin Corger)
Ce barbare doit se demander comment venir à bout des Romains (photo Corentin Corger)
Même les bateaux investissent les arènes (photo Corentin Corger)
Je ne voudrais surtout pas te déranger mais on a une bataille qui nous attend ! (photo Corentin Corger)
Notre journaliste Anthony Maurin prêt à en découdre au cœur de la bataille. Ça c'est du travail de terrain ! (photo Corentin Corger)
Les gladiateurs ont repris possession de leur antre (photo Corentin Corger)
Qui est cet homme au chapeau ? Didier Lauga, préfet du Gard, bien sûr ! (photo Corentin Corger)
Plat romain oblige : ce soir c'est jambon braisé et haricots blancs (photo Corentin Corger)
Une longue journée qui s'est achevée par la descente au flambeau (photo Corentin Corger)

 

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité