ActualitésPolitique

NÎMES Les élus Front de gauche demandent des explications sur la future vente du Stade des Costières

Les élus communistes nîmois Christian Bastid et Sylvette Fayet

Selon nos informations exclusives de ce mardi, la ville de Nîmes et le président du Nîmes Olympique, Rani Assaf, sont tombés d'accord sur la vente du stade des Costières. Une vente de huit millions d'euros qui mérite quelques explications pour le groupe d'opposition Front de gauche.

Suite à notre article, Sylvette Fayet, François Seguy Christian Bastid et Janie Arnéguy ont immédiatement réagis. Ils ont même pris la plume pour adresser un courrier au maire, Jean-Paul Fournier, demandant une réunion afin de lever le voile sur les propositions autour de la vente. "Si vos propositions sont honorables, elles sont loin de nous satisfaire : la vente du stade est-elle indispensable ? Avez-vous envisagé une étude sur une restauration et agrandissement du stade comme cela s'est fait au stade Vélodrome à Marseille, à Nantes, Montpellier, Saint-Étienne, etc.", s'interrogent les membres du groupe d'opposition.

Les élus du conseil municipal demandent également plus de précision sur la capacité du stade et l'avenir des clubs sportifs, sans compter la salle des Costières "qui est utilisée gratuitement par de nombreuses associations."

Les premières explications devraient arriver très vite... Une conférence de presse est annoncée pour ce mercredi après-midi avec autour de la table, Jean-Paul Fournier et Rani Assaf, président du Nîmes Olympique et futur acquéreur du stade des Costières.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

6 réactions sur “NÎMES Les élus Front de gauche demandent des explications sur la future vente du Stade des Costières”

    1. On connaît bien Jean-Paul Fournier et Yvan Lachaud (et les autres). Ça fait au moins quinze ans qu’ils sont aux manettes.

  1. Les questions soulevées montrent que ces élus ne se sont intéressés au dossier que de manière très lointaine. La municipalité actuelle, si elle est loin d’être exempte de tout reproche, doit bien rire à s’entendre donner des leçons de gestion de la part de communistes qui ont maintenu Nîmes dans un état de léthargie profond lorsqu’ils étaient aux commandes.

  2. C’est bizarre qu’une opération de huit millions d’euros ne soit pas plus transparente.
    En démocratie c’est légitime que l’opposition pose des questions si le dossier leur semble oppacte.
    C’est vrai que nous n’avons pas beaucoup de réponses sur tout ce qui gravite autour de cette vente. L’intérêt pour notre ville. Les avantages, les inconvénients, bref une perspective de ce dossier Le devenir de ce futur stade si notre équipe de foot ne reste pas en élite, son futur nom, costieres c’est bien pour notre vin… Bref je suis preneur d’infos sur le devenir de notre totem sportif où j’ai vécu des moments bons et moins bons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité