A la unePolitique

NÎMES De nouvelles idées pour booster le centre-ville

Le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier et son adjointe aux commerces, Sophie Roulle (Photo : Coralie Mollaret)

Stationnement gratuit, Vid'-Boutik' ou Black Friday... Plusieurs mesures ont été annoncées par la mairie, ce mercredi, pour dynamiser le cœur de ville.

« Ma passion, c’est Nîmes et les Nîmois. Depuis 2001, le sens de l’action municipale est fixé sur le développement de l’attractivité du centre-ville », a lancé le maire, lors d’une conférence de presse sur la redynamisation de l’Écusson. Ce discours sonnerait-il comme un début de campagne électorale ? On ne sait pas… Jean-Paul Fournier ne s’est pas déclaré candidat à un quatrième mandat.

1,3 M€ sur la table

Ce que l’on sait, en revanche, c’est que les cœurs de ville souffrent. Nîmes et ses 1 000 professionnels recensés en centre-ville (dont 65% de commerces dédiés à l’équipement de la personne) pour un potentiel de sept millions de consommateurs, ne fait pas exception. Alors pour inverser la vapeur, la municipalité a imaginé plusieurs mesures estimées à 1,3 M€.

Dans la même veine que ce qui a été annoncé en octobre, la Ville fait de nouveau des efforts en matière de stationnement. Désormais les places en surface seront gratuites pour toutes les animations (braderie d’été, Vid'-Boutik', Black Friday et à Noël du 20 au 24 décembre) et la P-Card sera étendue à tous les parkings souterrains, au deuxième trimestre 2019.

De la musique partout dans la ville !

Terminé les vieilles enceintes et gros fils suspendus. « La Ville va bientôt lancer un appel d’offres pour changer son système de sonorisation et passer en wi-fi », indique Sophie Roulle, adjointe aux commerces et à la redynamisation du centre-ville. Un système moins coûteux qui permettra « de diffuser de la musique quand on le voudra et également dans les rues qui ne reçoivent pas d’animation. »

Vid'-Boutik', Black Friday, marché aux fleurs... 

En parlant d’animations, la Ville en a imaginé d’autres en accord avec les commerçants. Si Nîmes compte 200 jours de festivités par an, le mois d’août est plutôt calme. Alors le 22 août prochain, une « nocturne des Halles » sera mise en place avec une soirée dégustation et animations musicales autour de produits régionaux. À noter que trois autres dates sont prévues pour ces nocturnes : 18 juillet et un jeudi d’octobre (la date restant encore à préciser).

En juillet, la Ville permettra aux commerçants d’organiser un Vid’Boutik’. Une animation qui s’ajoute à la grande braderie des mercredis 24 et jeudi 25 juillet. En novembre, les commerçants organiseront un Black Friday et tandis qu’en avril 2020, un marché aux fleurs s’implantera dans l’Écusson avec la participation des horticulteurs des Costières et des fleuristes du centre-ville.

Chasseur d’enseignes

Originaire du Vaucluse, Sylvain Pardessus a été embauché en mai à la Ville comme chargé de mission. Un contrat de trois ans qui lui permettra « d’aller chercher des investisseurs et des enseignes, tout en accompagnant les commerçants pour renforcer leur attractivité. » Ce dernier pourra s'appuyer sur l'Observatoire du commerce mise en place par la mairie (comptage flux piétons, vacances commerciales, étude des loyers...).

À côté de ça, la Ville veut inciter les porteurs de projet à lancer une boutique éphémère en prenant une partie du loyer à sa charge. Concernant La Coupole, le maire a demandé à rencontrer la direction d’Aviva, le gestionnaire. « J’ai l’impression que rien ne se passe et qu’il n’y a pas de volonté de faire venir des enseignes », s'impatiente Jean-Paul Fournier. Ça va chauffer et pas seulement à cause de la canicule... 

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES De nouvelles idées pour booster le centre-ville”

  1. Et pendant ce temps là l’enquête d’utilité publique concernant l’implantation d’un entrepôt Amazon à Fournès est ouverte.

    Si vous voulez vraiment relancer les centre ville et stopper l’expansion de cette société
    déposer votre observation ici : https://www.registredemat.fr/Centre-de-tri-de-colis-ARGAN-Fournes

    Si vous souhaitez consulter les observations déposées c’est là : https://www.registredemat.fr/Centre-de-tri-de-colis-ARGAN-Fournes/liste-observations

    Le registre est ouvert jusqu’au 3 juillet, donc ne tardez pas !

    NB: Amazon n’est pas mentionnée dans l’enquète car c’est ARGAN qui opère pour eux, mais il n’y a aucun doute sur le client final !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité