Faits Divers

EN IMAGES Le colonel Baudoux quitte les gendarmes du Gard et prend du galon

Il a été le numéro 2 du groupement du Gard pendant trois ans. D'abord adjoint du colonel Stéphane Lacroix, il était depuis un an le bras droit du colonel Laurent Hass, patron des 1 400 gendarmes et réservistes du département.

(Photo : Boris De la Cruz/Objectif Gard)

Le colonel Sébastien Baudoux (à gauche sur la photo) quitte le Gard après trois années de fonction à Nîmes, pour diriger le groupement de gendarmerie de la Nièvre.

Une belle promotion pour celui qui était le numéro 2 des gendarmes du Gard. Sur la photo ci-dessus au centre, le colonel Laurent Haas, patron des gendarmes gardois, et le directeur de cabinet du préfet, Thierry Doucet, qui a des attaches dans la Nièvre. Ce dernier n'a pas oublié d'offrir au colonel Baudoux une belle cigale, tout un symbole, histoire que l'officier supérieur se souvienne de la chaleur gardoise dans les contreforts du Morvan.

Sébastien Baudoux a fait ses adieux aux autorités ce mardi matin dans les salons de la préfecture à Nîmes. "En tant que préfet lorsque je savais que le colonel Baudoux prenait les choses en main, j'étais rassuré", a affirmé en lui rendant hommage le préfet, Didier Lauga.

(Photo : Boris De la Cruz/Objectif Gard)

Le colonel Sébastien Baudoux, ce mardi matin, en compagnie du patron de l'unité de médecine légale du CHU de Nîmes, le docteur Mounir Benslima.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité