A la uneFaits Divers

GARD Les gendarmes sautent à l’eau pour sauver un cambrioleur

Une équipe de cambrioleurs a été interpellée ce lundi matin. Ils sont soupçonnés d'une trentaine de vols en un mois dans les maisons, la nuit. Des faits commis dans le Gard, l'Hérault et les Bouches-du-Rhône.

Il ne savait pas nager et en plongeant dans le canal de Saint-Gilles, ce lundi matin, un homme soupçonné de cambriolages en série a été sauvé de la noyade par des gendarmes qui se sont jetés à l'eau pour le récupérer.

30 gendarmes de la compagnie de Vauvert ont procédé, ce lundi matin, à une vague d'interpellations sur la commune de Saint-Gilles. Ils étaient aidés par un hélicoptère venu de Montpellier et une équipe cynophile en renfort de l’Hérault. Lors de cette opération plusieurs personnes ont été arrêtées en revenant de cambriolages.

Home-jacking dans le Gard, l'Hérault et les Bouches-du-Rhône

"Depuis plusieurs semaines, une équipe organisée d’individus commet de nombreux cambriolages la nuit, principalement des home-jacking. Sur ces dix derniers jours, dans les départements du Gard, de l’Hérault et des Bouches-du-Rhône, ils ont sans doute commis au moins une trentaine de faits, indique la gendarmerie du Gard. Lors de l’intervention au retour du périple de deux des individus, ces derniers cherchent à s’enfuir et se jettent dans le canal situé à Saint-Gilles". C'est là que des gendarmes vont sauter dans l'eau du canal pour sauver un des individus qui ne sait pas nager et qui est en mauvaise posture.

Cette équipe avait le même mode opératoire. Elle accédait souvent à l'intérieur des maisons par un volet resté ouvert par ces fortes chaleurs. Une fois à l'intérieur, ils ne faisaient pas de bruit et parvenaient à dérober de nombreux objets, bijoux, argent ou encore des voitures sans attirer l'attention des propriétaires qui dormaient.

Cinq personnes sont placées en garde à vue dans ce dossier. Les perquisitions qui se sont déroulées ce matin ont permis de trouver des éléments corroborant les investigations menées par les enquêteurs de la brigade de recherche de Vauvert en charge du dossier suivi par le parquet de Nîmes.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité