Faits Divers

NÎMES Il frappe et agresse sexuellement sa compagne enceinte de sept mois

Un homme a été incarcéré hier après avoir écopé de deux années de prison ferme.

(Photo d'illustration)

Un homme, âgé de 32 ans, a été condamné lundi en comparution immédiate à trois ans de prison dont une année avec sursis et un maintien en détention pour "agression sexuelle" sur sa compagne" et "violence". Il était déjà connu de la justice pour les mêmes infractions.

À deux reprises, le 19 juin 2019 et le 17 juillet, il s'en est pris très violemment à sa compagne qui est enceinte de sept mois. Cette dernière n'est pas venue à l'audience d'hier. Et pour cause, elle est hospitalisée aux urgences gynécologiques depuis la dernière agression du 17 juillet. Le compagnon a été placé en garde à vue au commissariat de Nîmes après les faits, avant d'être sanctionné hier par le tribunal correctionnel.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

1 commentaire sur “NÎMES Il frappe et agresse sexuellement sa compagne enceinte de sept mois”

  1. Nous sommes bien trop nombreux sur terre.
    Peut-être serait-il un minimum intelligent d’empêcher les tarés de se reproduire ??
    Ça éviterait peut-être bien des malheurs.
    Je me souviens dune jeune femme, hagarde, cherchant sa petite fille (jolie) partout.
    J’en ai parlé à une voisine chef de cabinet de mairie. Réponse : « on lui a enlevé, c’est la loi qd les parents sont inaptes, dès que l’enfant atteint 3 ans. C’était son 5ème enfant !!
    Complètement débile !! Si les parents sont inaptes eh bien on ne les laisse PAS se reproduire !! Là ça a fait 5 enfants, otés à leurs parents, enfants élevés dans des maisons d’enfants, sans affection durable, enfants à priori aussi tarés que leurs géniteurs ( les chats ne font pas des chiens….) Autant de personnes à la charge de la société, souvent en situation de délinquance suite à leurs débuts dans la vie. Cf les statistiques.
    Mais il parait que tenir de tels propos, logiques, relèverait de l’extrême-droite, dixit cette chef de cabinet socialiste (gauche caviar), vivant loin de ces gens à problème…. Maintenant il suffit de lire les infos et de constater que bon nombre de délinquants ont des problèmes psychiatriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité