A la uneFaits Divers

GARD Le Nîmois évadé en janvier par un commando armé, arrêté près d’Alès ce matin

Plusieurs individus ont été interpellés, des perquisitions sont en cours. Cet habitant du Mas de Mingue était recherché par toutes les forces de police et gendarmerie depuis 6 mois.

Photo d'illustration

Info Objectif Gard. Un homme a été interpellé ce jeudi matin près d'Alès. Il était recherché depuis 6 mois, par toutes les polices de France après avoir été libéré par un commando armé qui avait utilisé les armes.

Un commando qui avait profité de l'arrivée d'un véhicule de l'administration pénitentiaire au palais de justice de Tarascon dans les Bouches-du-Rhône pour libérer Lofti Boussouak, âgé de 27 ans, qui devait y être présenté.

Cet homme originaire du quartier du Mas de Mingue a été interpellé, ce jeudi matin, selon nos sources dans une petite commune proche d'Alès. Des perquisitions sont en cours actuellement. D'autres individus auraient également été placés en garde à vue. 

Le 28 janvier dernier, des agents de la pénitentiaire sont arrivés devant le palais de justice de Tarascon, lorsque plusieurs hommes armés et munis de cagoule ont fait irruption. Le conducteur du véhicule cellulaire a essayé de s'enfuir, mais les malfaiteurs ont fait feu sur le fourgon.

"Ils n'ont pas hésité à tirer sur le véhicule quand celui-ci a tenté de prendre la fuite avec le prisonnier encore à bord, et plusieurs impacts ont été relevés sur le fourgon, dont un sur le pare-brise, à hauteur d'homme", avait précisé à l'époque, le procureur de la république de Tarascon, Patrick Desjardin. Deux fonctionnaires ont été blessés, mais aucun des trois membres de l'escorte pénitentiaire, dans laquelle avait pris place une femme, n'a été blessé par balles.

Une évasion spectaculaire filmée par des caméras du palais de justice de Tarascon. Lofti Boussouak était parvenu à prendre la fuite avec ses complices. La plan Épervier avait été déclenché par les autorités. Une semaine avant son évasion de janvier dernier, Lofti Boussouak était en fauteuil roulant. Il est ce jeudi matin en garde à vue dans ce dossier d'évasion suivi par un juge d'instruction d'Aix-en-Provence.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité