A la uneCulture

AIGUES-MORTES Musique en Cour au pied de la Tour de Constance…

Trois concerts vendredi 2, samedi 3 et dimanche 4 août : Afro, Jazz et Jazz et Lyrique

Aigues-Mortes musique en Cour . Ici, Rachel Ratsizafy's Afro Jazz Blue Project (photo DR)

Les incontournables concerts de l'été se poursuivent dans la Cour du logis du gouverneur. Trois concerts, trois ambiances pour ce mois d'août qui débute magnifiquement pour les amateurs de musique et de cadre grandiose. Le tout pour un tarif dérisoire.

Rachel Ratsizafy's Afro Jazz Blue Project

Avec une expérience de plus de 20 ans en tant que chanteuse de Gospel, Rachel Ratsizafy est dans la grande tradition des chanteuses de jazz (Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan) et trouve aussi sa place dans la famille de la soul (Dinah Washington, Carmen McRae, Dianne Reeves).

Après la sortie de deux opus, l'un à la source de ses origines malgaches "Natural Born Stranger" puis "Out of this world" avec son quintet de Jazz, c'est aujourd'hui enrichie de toutes ces expériences musicales qu'elle délivre avec le quintet Afro Jazz Blue Project, et de nouveaux musiciens, un répertoire où l'Afrique, le jazz, la soul, le gospel et le blues s'entremêlent...

Vendredi 2 août à 21h30 Cour du logis du Gouverneur.10€. Gratuit jusqu'à 10 ans.

Olivier Pinto Septet, Jazz

Aigues-Mortes musique en Cour Olivier Pinto Septet(photo D.R)

Mû par sa passion toute particulière du Hard-Bop (courant musical appartenant au jazz qui s’est développé entre 1955 et 1960, Ndlr),Olivier Pinto, jeune contrebassiste marseillais, donne vie à une formation rare et originale, un Septet dont il utilise toutes les ressources pour proposer une relecture esthétique du jazz de cette période. Passant du traditionnel quintet emblématique du Hard-Bop à une formation étoffée de quatre soufflants, de nouvelles couleurs musicales apparaissent et le voyage sonore proposé par le septet peut dès lors commencer... Les arrangements originaux et compositions qu'il écrit pour cette formation emmènent l'auditeur à la rencontre de mélodies insoupçonnées et subtiles, mises en valeur par l'osmose et l'énergie de l'ensemble, et la musicalité de chacun de ses membres.

Samedi 3 août à 21h30 dans la Cour du Logis du gouverneur.10€. Gratuit jusqu'à 10 ans.

Vocissimo, chœur lyrique de Camargue

Extraits des Contes d’Hoffmann et Carmen

Aigues-Mortes musique en Cour Vocissimo, chœur lyrique de Camargue (photo D.R)

L’histoire a démarré par un coup de pouce du destin. Premier acte : une association de Bel Canto de Vauvert recherche des amateurs pour chanter Carmen. Deuxième acte : ces passionnés transforment l’essai sur la scène du théâtre de Nîmes au fil des partitions des Pêcheurs de perles. Enfin ultime rebondissement : le groupe choisit de se structurer sous forme associative. En six mois, les bases d’un chœur lyrique se sont esquissées, baptisé Vocissimo et avec soixante-dix membres de Petite Camargue, de Nîmes, de Beaucaire ou encore d’Arles : « Des hommes et des femmes de tous bords, unis par les mêmes valeurs, et la certitude de pouvoir contribuer, avec nos modestes moyens, à la transmission d’un patrimoine. », souligne Yves Benquet, président.

Guidés par des maîtres reconnus et des répétitions indispensables à ces amateurs, eux qui se positionnent comme l’unique chorale purement lyrique de la cité des Antonins. Vocissimo a aussi forgé sa destinée en mettant son avenir entre les mains de professionnels à la carrière internationale : le baryton Alain Fondary, la directrice artistique Chantal Bastide et la cheffe de chœur Michèle Voisinet.  L’objectif avoué est de permettre à de jeunes talents d’émerger : Sophie Albert, Valentine Lemercier, Jean Goyetche, Antoine Mathieu, Rodrigue Calderon, Jean-Baptiste Coin, Cécilia Arbel…

Dimanche 4 août dans la Cour du Logis du gouverneur. 15€. Gratuit jusqu'à 10 ans.

Pour tous renseignements supplémentaires cliquez ICI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité