A la uneFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Berahino c’est non, Valdivia c’est out

Pour Blaquart, Berahino ne viendra pas (photo Norman Jardin)

Le Nîmes Olympique s'entraînait ce matin à la Bastide. Voici les derniers échos des Crocos.

Pas de Berahino. Saido Berahino, l’attaquant anglo-burandais qui était à l’essai samedi lors du match amical contre Toulouse, ne viendra pas à Nîmes. À son sujet, le coach nîmois est catégorique : « C’est non ! ». Le joueur de Stoke City avait débarqué à Agde, sans ses crampons, et semble-t-il sans grande motivation. Une attitude qui n’a pas séduit l’entraîneur des Crocos. L’entraîneur nîmois pourra se consoler avec la signature, aujourd’hui, de l’attaquant Haris Duljevic

Valdivia ratera la Parc des Pinces (photo Anthony Maurin)

Valdivia forfait contre le PSG. C’est un coup dur pour les Crocos, le milieu de terrain est indisponible pour une durée de 15 jours. C’est Bernard Blaquart qui l’a annoncé ce matin. L’ancien lensois s’était blessé vendredi lors du dernier entraînement au Chambon-sur-Lignon. Pierrick Valdivia ratera donc le déplacement au Parc des Princes le 11 août (1e journée de L1).

Les Jaunes de Bernardoni ont remporté le tournoi (photo Norman Jardin)

Victoire des jaunes. Lors de la séance matinale, les Crocos ont participé à un petit tournoi avec trois équipes. Les Rouges avec Ben Amar, Buades, Denkey, Dias, Guessoum, Sainte-Luce et Stojanovski. Les Jaunes avec Alakouch, Bernardoni, Briançon, Miguel, Park, Ripart et T. Valls. Et les Violets avec Bobichon, Ferhat, Landre, Martinez, Paquiez, Philippoteaux et Rabouille. Le tournoi a été remporté par les ‘Jaunes’ avec deux victoires et deux matches nuls. Romain Philippoteaux termine meilleur buteur avec trois réalisations, Zinedine Ferhat meilleur passeur avec deux unités. De leur coté, Bernardoni et Dias ont réussi cinq arrêts chacun.

Coup de filet. Après l’installation de grilles autour d’un des terrains de la Bastide, des piquets ont fait leur apparition ce matin. Ils sont destinés à fixer des filets en hauteur, pour retenir les ballons non cadrés. Quant aux grilles, elles devraient être, à terme, recouvertes de toile. Le tout permettra au staff nîmois de travailler à l’écart des regards indiscrets.

L’autocollant Ripart. C’est le romantisme à la sauce ‘Fan du Nîmes Olympique’. Depuis quelques jours, des autocollants à la gloire de Renaud Ripart ont fait leur apparition au centre d’entraînement de la Bastide. On peut lire, sur ces stickers : « Je t’aime comme un but de Ripart à la 90e ». Il n’est pas certain que cette déclaration ait un grand succès auprès des tourtereaux nîmois. Petit rappel à tous ceux et celles qui souhaitent utiliser cette phrase lors de la Saint-Valentin, Renaud Ripart n’a plus marqué un but à la 90e minute depuis le 3 mars 2018 (Nîmes – Paris FC 2-1, en Ligue 2).

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité