ActualitésSociété

SAINT LAURENT D’AIGOUZE Inauguration de la Place de la République

Les plus importants travaux de la dernière mandature de Laurent Pélissier sont achevés.

L'inauguration terminée, tous se sont réappropriés les lieux en travaux depuis presque une année. De gauche à droite au premier plan : Vivette Lopez, sénatrice du gard, le préfet Didier Laugua, Laurent Pélissier, maire de Saint Laurent d’Aigouze et Léopold Rosso, conseiller départemental (Photo R.T)

La requalification de la place de la République au centre du village était le projet phare de la mandature de Laurent Pélissier. Presque 800 000 € de travaux pour que la place centrale du village redevienne avec superbe le "cœur battant de la ville".

Pour Laurent Pélissier qui débutait ainsi son discours : "ce qui fait la particularité de notre commune de Camargue : une place centrale, lieu de vie et de fête. Un espace où le vivre ensemble prend tout son sens". Tout est dit ou presque. Suivra une allusion à l'Agora de la Grèce antique, place publique d'échanges qui a revêtu une importance capitale dans l'organisation de la cité et où l'on pèse l'importance de l'enjeu.

Si les travaux de reconstruction des arènes avaient été entrepris par Thiery Féline, prédécesseur de Laurent Pélissier, ce dernier a tenu à rappeler avoir veiller à la dissimulation des réseaux secs, au renouvellement des réseaux humides (travaux réalisés par la Communauté de commune terre de Camargue), entièrement refait la toiture de l'église…

Ménager les équilibres

Étaient présents Vivette Lopez sénatrice du Gard, Léopold Rosso et Caroline Breschit conseillers départementaux, Nicolas Meizonnet  (futur député), le Préfet  Didier Lauga, Françoise Bons pour La Région Occitanie… (Photo R.T)

Enfin s'est imposé de requalifier complètement la place et certaines rues qui y conduisent (Pierre Babinot avec un accès mieux sécurisé aux écoles pour les piétons, Folco de Baroncelli dont la perspective ouvre sur la façade de l'église et des arènes, Henri Méry située devant l'hôtel de ville et la Calade).

En effet, à l'élaboration du Plan d'aménagement et de développement durable, préalable au PLU (Plan local d'urbanisme), il avait été identifié l'impérieuse nécessité, afin de ne pas créer de déséquilibre entre le centre ancien et les nouveaux quartiers à développer, de requalifier le cœur du village. Avec un usage public plus ouvert aux piétons et aux vélos, tout en maintenant le stationnement, la commune a souhaité favoriser la dynamique commerciale sans trop déranger les riverains.

En conclusion, le maire n'a pas oublier de remercier tous les contributeurs : l'État, la Région Occitanie, le département du Gard et de l'enveloppe parlementaire du député de la circonscription en 2017. L'inauguration s'est clôturée par "l'apéro du vendredi", tradition estivale Saint Laurentaise, animée pour l'occasion par le Groupe Godspel Harmony.

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité