A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR Explorama, nouvelle appli et nouveaux défis

La start-up lance son application mobile pour visiter de manière ludique les sites d'importance.

Le Pont du Gard (Photo Anthony Maurin).

Pour découvrir des lieux mythiques, avec leurs histoires, la végétation environnante, des anecdotes, les commerces et l'ensemble des points d’intérêts à proximité, tapez Explorama sur votre smartphone. Pont du Gard, start-up et incubateur, ensemble pour aller de l'avant.

En effet, la jeune société montpelliéraine (nul n'est parfait), accélérée et soutenue par les équipes de l'Open Tourisme Lab de Nîmes, propose des circuits et des défis au Pont du Gard, à l'Espiguette, à Saint-Gilles, et bientôt à la Bambouseraie ! Trouvez ces défis géolocalisés sur la biodiversité et le patrimoine, répondez à un quiz et apprenez grâce à la fiche informative.

Explorama révèle l’explorateur qui se cache en chacun de nous. Un simple jeu sur mobile entraîne petits et grands dans une quête ludique à la découverte de votre patrimoine naturel et culturel. L'Open Tourisme Lab est un accélérateur de startup qui sont spécialisées dans le tourisme et l'innovation. Il a sous son aile Explorama et l'aide à faire avancer son projet. À leur côté, le site UNESCO du Pont du Gard, lui aussi très intéressé par les innovations technologiques directement liées au patrimoine. C'est dans ce cadre que le Pont a reçu la seconde phase de teste d'Explorama.

Avant le début du test et l'entrée sur le parcours, la famille est briefée par un designer et un membre d'Explorama (Photo Anthony Maurin).

Après un premier coup d'essai avec trois familles au mois de juillet, les équipes ont retrouvé deux familles pour poursuivre l'aventure et affiner les corrections avant de mettre le circuit à disposition. Ici, on a le sourire aux lèvres. Il faut dire que la beauté du site n'est pas à prouver, mais si on ajoute à cela l'intérêt porté aux nouvelles technologies, vous obtenez une sorte de Graal touristique. L'application gratuite devra servir à découvrir la faune, la flore et le patrimoine comme un véritable explorateur. Il suffira de la télécharger et de retrouver les espèces ou les points d’intérêts avec nos défis géolocalisés.

Lors de la première expérimentation, une famille intergénérationnelle, une famille toulousaine et une autre gardoise ont joué le jeu du test. Accompagnées par des designers indépendants (neutres) et des membres d'Explorama, les familles ont parcouru les sentiers touristiques, ont répondu aux questions et ont apprécié la chose qui demandait encore quelques modifications.

C'est parti pour le test et le circuit à questions (Photo Anthony Maurin).

Second essai, le 1er août dernier pour aller au plus rapide. Deux familles, une composée de cinq adultes (enseignants) et d'un enfant, une autre d'une mère de famille marseillaise et de ses deux pitchounettes. "C'est un travail en collaboration entre le Pont du Gard, l'Open Tourisme Lab et Explorama. Un vrai partenariat qui nous permet d'affiner les choses, d'accélérer le processus et d'être agile. Nous devons aller vite, donner des données, valoriser les choses et permettre aux jeunes entreprises d'avoir une culture locale", lance Pierre, designer UX (User eXperience) qui donne un coup de main à Explorama pour le développement de son application.

On accélère les innovations

Tout service se doit, encore plus aujourd'hui, d'avoir une ergonomie parfaite dès sa sortie. Explorama est déjà sur les rails mais la société héraultaise se développe dans le Gard où les sites remarquables sont nombreux. Avec Pixgrim, InfluBook et Cirkwi, Explorama bénéficie des "expérimentations" faites par l'OTL. Mais pour faire avancer les projets, il faut les tester in situ...

Sur le pont Pitot, au pied du Pont du Gard, on lit attentivement les questions et on tente d'y répondre avec panache (Photo Anthony Maurin).

Au Pont du Gard, la première expérimentation comprenait 14 défis. Lors de la seconde, seuls huit sont retenus. On parle patrimoine, forcément, mais aussi biodiversité et histoire générale de la vie quotidienne. L'appli fait appel à la curiosité et à l'observation. À chaque défi, trois questions. On doit prendre des photos, répondre à des questions, combler des phrases à trou, jouer le jeu du vrai ou du faux... C'est tout public et le niveau est adapté au plus grand nombre. "Nous devons bien connaître le retour des utilisateurs pour construire le produit le mieux adapté à leurs attentes", ajoute Pierre, lui aussi designer.

La petite famille, des touristes presque comme les autres (Photo Anthony Maurin).

Pour tester l'appli non définitive, un appel a été lancé sur le site du Pont du Gard. "J'ai suivi ça sur Facebook car ça faisait plus de quatre ans que nous voulions venir au Pont du Gard. Mon mari est en congés demain mais nous sommes venues toutes les trois pour profiter de ce test", avoue Marion, maman de Marie, cinq ans, et Clara huit ans. Et la maman de reprendre, "ça nous a donné des idées ! Nous reviendrons dans le Gard pour aller à la Bambouseraie la semaine prochaine. J'étais au Japon quand j'ai découvert qu'il y avait la même chose à quelques kilomètres de chez nous", poursuit la Marseillaise Marion.

À l'ombre des platanes, on débriefe le parcours, les questions et leur pertinence (Photo Anthony Maurin).

Mais revenons à Explorama qui sera bientôt disponible dans la sérénité de la Bambouseraie. Pour le Pont du Gard, le circuit se fait en une grosse heure. Une trentaine de question au maximum et des rires en pagaille. Pas besoin de se stresser, il n'y a rien à gagner mis à part de passer un bon moment. À l'aller, on a les yeux rivés sur le téléphone pour apprendre en masse les notions importantes du site. Au retour, dégagé du speed du jeu, on lève plus volontiers les yeux pour se poser et admirer les à-côtés.

Pour les remercier d'avoir tenté l'aventure, les partenaires ont offert deux kits pique-nique aux enfants de la famille (Photo Anthony Maurin).

"Ça m'a bien plu, c'était sympa, ça permet d'avancer sans s'en rendre compte, surtout avec les enfants et on apprend beaucoup de choses. Je suis contente d'avoir découvert le Pont du Gard avec Explorama car nous serions passées à côté de plein de choses, notamment des oliviers millénaires. C'est ludique mais du coup, nous n'avons pas trop pris de photos alors nous allons le faire sur le chemin du retour", poursuit la mère de famille qui n'aurait pas pris un guide et qui serait prête à dépenser trois euros pour acquérir l'appli.

Clara a tout aimé, Marie a adoré prendre les photos et la maman a, quant à elle, préféré les informations données sur l'architecture du Pont du Gard en laissant échapper : "Il faut, à mon avis, éviter de jouer avec un enfant de moins de six ans !"

Pour le Pont du Gard cette expérimentation servait à comprendre l’intérêt de disposer d'un outil dans son offre touristique. Pour Explorama, il s'agissait de peaufiner la conception de l'application et pour l'Open Tourisme Lab, de voir le trait d'union qu'il représente entre les collectivités et les nouvelles entreprises, chose qui devient nécessaire en ces temps modernes.

Anthony Maurin

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité