Actualités

VAUVERT Incidents dans les arènes : le maire annonce porter plainte

Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce jeudi soir, dans les arènes de Vauvert se déroulait le traditionnel toro piscine. Des tensions sont apparues vers 23h lorsqu'un individu, connu des services de gendarmerie, est descendu au centre de la piste. Le maire de la ville, Jean Denat, a tenu à s'exprimer et déplore le manque de moyens de sécurité à sa disposition.

"Je suis scandalisé par ce qui s’est passé hier soir au toro-piscine après une journée qui avait eu un grand succès. Dès que j’ai été prévenu je me suis rendu sur place. La bagarre venait juste d’être maîtrisée mais la soirée était gâchée. Un spectacle populaire et familial comme un toro piscine ne devrait jamais finir comme cela.
J’ai pris le plus de renseignements possibles pour savoir ce qui s’était passé", démarre Jean Denat.

"Un homme d’une vingtaine d’années que l'on peut voir sur les nombreuses vidéos qui ont circulé depuis, salarié d’une entreprise locale, a monopolisé l’espace et malmené une vache malgré les appels de la présidence a fini par se mettre en slip, exaspérer le public et le provoquer. Son exhibition ayant trop duré, après plusieurs tentatives pour le faire revenir à la raison par la présidence et ses proches sans succès, la situation a fini par dégénérer après une altercation et une bagarre d’une vingtaine de personnes s’est déclarée sur la piste. Les deux policiers municipaux présents sur site avaient appelé des renforts dès les signes de provocation, mais la gendarmerie n’est arrivée qu’à la fin de l’épisode. Entre temps avec les renforts de nos propres moyens de sécurité, ils ont dû faire usage de gaz lacrymogènes pour mettre un terme à l’échauffourée. Je déplore la tension que cette bagarre a fait naître alors que la fête se déroulait avec la jeunesse dans de bonnes conditions."

Et de poursuivre en s'en prenant aux services de gendarmerie : "J’ai sollicité hier soir le commandement de la gendarmerie nationale, m’étonnant qu’il n’y ait eu aucune interpellation. J’ai lancé dès hier soir une enquête auprès des services municipaux pour analyser nos conditions d’actions dans les arènes. Comme depuis le début de la fête, j’ai également demandé au commandant de gendarmerie des renforts et une présence plus importante sur site comme le fait la gendarmerie nationale dans tous les villages alentours. Je regrette profondément que les interventions préventives pour faire sortir ce personnage qui avait a priori décidé d’haranguer la foule n’aient pas été efficaces et demande qu’il y ait une enquête pour que les fauteurs de troubles soient punis. Je vais porter plainte en ce sens."

Avant de conclure : "Les premiers spectateurs à proximité du lieu des gaz ont été touchés dans les gradins. Je comprends leur colère et je la partage. Les moyens de secours que nous avons mis en place aux arènes, service d’infirmerie et UNASS présents ont distribué du décontaminant pour les yeux. Je lance un appel à témoignage, pour que les vidéos servent l’enquête et demande aux personnes qui ont été touchées par le gaz de se faire connaitre auprès du service population au 04 66 73 10 73.

Notre fête avait fait le plein durant ces derniers jours, avec plus de 10 000 personnes à Vauvert pour le 15 août. 
Mais des questions se posent. Alors que nous avons augmenté les moyens municipaux en matière de sécurité sur la fête, comment se fait-il que les gendarmes ne prennent pas davantage leur part à un événement qui rassemble autant de population ? 

Comment se fait-il que les fauteurs de trouble maîtrisés et identifiés, comme c’était également le cas la veille dans un bar, ne soient pas interpellés ? 

Nous sommes abandonnés. 

Plus prompts à intervenir au sujet des voitures de fête ou sur les contrôles alcoolémie, ils sont absents sur les lieux et moments de forte affluence. Si nous n’obtenons pas gain de cause auprès du préfet et des gendarmes, nous avons prévu de demander à l’entreprise de sécurité de renforcer ses effectifs pour aider la police municipale au maintien de l’ordre public.

Je lance un appel au calme pour que la fête puisse se terminer comme elle a commencé, dans la bonne humeur, le respect des traditions et le succès populaire de nos manifestations."

Lire aussi : 

VAUVERT Des tensions dans les arènes durant le Toro piscine hier soir

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité