A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE La soif de victoire face aux Bretons

Théo Valls a inscrit son premier but en Ligue 1, la semaine dernière face à Brest, lors de la victoire 3-0 du Nîmes Olympique (Photo Anthony Maurin)

Après deux défaites et un nul, Nîmes est toujours à la recherche de sa première victoire de la saison. Peut-être ce soir face à Brest ?

Bernard Blaquart en conférence d'avant-match ce vendredi matin, au centre d'entraînement de la Bastide (Photo Corentin Corger)

Pour le compte de la 4e journée de Ligue 1, Nîmes reçoit Brest ce soir (20h) au stade des Costières. Face à un promu, les Nîmois souhaitent obtenir leur première victoire mais la tâche s'annonce ardue car les Bretons sont pour l'instant invaincus.

Un match à domicile, face à un promu, c'est le genre de rencontre que l'on aime ranger dans la liste de celles qui peuvent rapporter trois points. C'est vrai que sur le papier, après deux défaites encaissées à Paris (3-0), contre Nice (1-2) et le nul rapporté de Monaco (2-2), cette confrontation tombe à pic pour que le Nîmes Olympique engrange sa première victoire et lance véritablement sa saison. "C'est important pour ne pas être décroché car on a pris un peu de retard", assure Bernard Blaquart.

Mais comme toujours la réalité est différente. Le promu en question, le Stade Brestois, a bien démarré sa saison, un peu à l'image des Gardois lors du précédent exercice avec cette tendance qui se maintien d'années en années de poursuivre sur son élan quand on monte dans l'élite. Les hommes Olivier Dall'Oglio, un natif d'Alès, sont invaincus dans cette entame de championnat.

Seul Rennes, leader du championnat, a réussi une telle performance. Après deux nuls 1-1 face à Toulouse et Saint-Étienne, les Brestois ont battu Reims (1-0) le week-end passé. Avec de l'action à chaque fois sur les dix dernières minutes où ils ont encaissé deux fois l'égalisation, Koulouris (89e), Bouanga (83e) et finalement obtenu la victoire face aux Champenois sur un but de Charbonnier, signé à la 86e minute.

Exclu face à Nice aux Costières, Anthony Briançon a purgé son match de suspension à Monaco et est de retour pour affronter Brest (Photo Anthony Maurin)

Après deux revers, les Crocos ont redressé la pente à Monaco où ils ont inscrit leur premier point. "Ça fait du bien au moral. C'est bien de revenir de deux buts. C'était important de se rassurer après la frustration de Nice", commente l'entraîneur. Parvenir à remonter deux pions sur le Rocher, à vingt minutes de la fin, privés en plus de la charnière centrale habituelle, redonne forcément de la confiance.

Le duo défensif Briançon, Martinez est de retour après avoir purgé son match de suspension. "Ce match est important mais ce n'est pas encore un tournant car on est tôt dans la saison. Il faut encore que la mayonnaise prenne", déclare l'ancien strasbourgeois. Un groupe nîmois de nouveau au complet d'où sortent Guessoum et Sainte-Luce. Toutes les forces en présence sont disponibles et Bernard Blaquart a donc des choix à faire. Fidèle à ses principes, le coach devrait utiliser un dispositif en 4-4-2.

Duljevic ou Denkey avec Ripart ?

Deux hésitations demeurent à deux postes. Deaux semble avoir la cote dans l'axe du milieu, mais qui pour l'accompagner ? Le staff a testé Sarr, mercredi et Valls, jeudi lors de la mise en place. La deuxième réside au poste d'attaquant. Quel joueur associer avec Ripart ? Denkey, auteur du but de l'égalisation en principauté ou Duljevic. C'est le Bosnien qui tient la corde pour débuter. Il était dans l'équipe des potentiels titulaires lors de la dernière séance ouverte au public. Philippoteaux et Ferhat devraient occuper les ailes.

Côté adverse, le défenseur Bain et l'attaquant Mayi sont incertains. Mendy, la dernière recrue, ne devrait pas être du déplacement. En revanche, Cardona (22 ans), né à Nîmes et sur les tablettes des Crocos durant l'été, qui a finalement rejoint le Finistère, devrait être sur la feuille de match. Une partie qui risque à nouveau d'être interrompue. Un bras de fer a été entamé entre groupe de supporters et la LFP. Après les banderoles des Niçois, mercredi face à Marseille, chaque section ultra va vouloir y aller de sa formule et les Gladiators devraient également emboîter le pas. "On sait très bien qu'il y a toujours eu un petit jeu avec la Ligue et ça continuera", résume Pablo Martinez. Espérons que ça ne reste qu'un jeu !

Corentin Corger

Le groupe retenu : Bernardoni, Dias - Alakouch, Paquiez, Landre, Martinez, Briançon, Miguel - Valls, Deaux, Fomba, Sarr - Philippoteaux, Ferhat, Ripart, Duljevic, Stojanovski, Denkey. 

La composition probable : Bernardoni - Alakouch, Briançon (cap.), Martinez, Miguel - Ferhat, Deaux, Valls, Philippoteaux - Duljevic, Ripart. 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité