ActualitésSociété

NÎMES Clap de fin pour la cité débrouillarde au Mas de Mingue

Clothilde a découvert le fonctionnement du thaumatrope (Photo Corentin Corger)

Cette semaine, l'association les Petits Débrouillards a posé ses outils de bricolage au quartier du Mas de Mingue pour des animations liées au cinéma. De la création d'objets à la réalisation d'un court-métrage, les enfants ont eu du pain sur la planche. 

Les membres des Petits Débrouillards organisent pour les enfants des événements liés autour de la découverte générale des sciences. L'association s'investit notamment dans les quartiers nîmois qui entrent dans le cadre de la "Politique de la ville". Pour cette dernière semaine de vacances, une cité débrouillarde était organisée au Mas de Mingue sur le thème du cinéma. "Les enfants ont envie d'être là. Il n'y a pas d'attente de résultat comme à l'école. Néanmoins, on leur donne quelques responsabilités. Pour moi c'est de la pédagogie active", explique Geoffrey, médiateur dans l'association.

Environ une quinzaine de bidouilleurs et bidouilleuses sont venus, chaque après-midi, fabriquer un folioscope, petit livret de dessins qui représentent une scène en mouvement ou encore un thaumatrope. Un bout de papier est accroché à un bâton et une rotation répétée va faire se superposer les deux images. "J'ai beaucoup d'imagination et j'adore dessiner", commente Clothilde, concentrée et accompagnée de son amie Maëly, toutes deux âgées de 10 ans. Des petites activités manuelles pour découvrir l'ancêtre du cinéma et en comprendre les coulisses avec en prime, la réalisation d'un court-métrage.

Nour (10ans), résidente au Mas de Mingue, a joué la comédie avec un objet pour le moins original (Photo Corentin Corger)

Des rôles d'acteur, au régisseur, en passant par l'écriture du scénario à la création d'un clap, les débrouillards en herbe ont fait leur propre expérience. "Chacun a pu occuper un rôle avec des moments d'improvisation assez sympas", sourit Geoffrey, qui terminait le montage ce vendredi. Impatiente de voir le résultat, Nour, habitante du quartier, a apprécié de jouer la comédie : "J'étais une cuisinière italienne. J'ai attrapé le shérif des cow-boys et je l'ai transformé en extra-terrestre." Si les jeunes du Mas de Mingue veulent continuer l'aventure, les Petits Débrouillards tiennent un club science au centre Jean-Paulhan, tous les mercredis de l'année (sur inscription). La prochaine cité débrouillarde aura lieu lors des vacances de la Toussaint au Chemin Bas sur le thème de l'enquête policière.

Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité