A la uneActualitésEconomie

LE 7H50 de Vincent Vergne : « Les Halles de Nîmes sont la locomotive du centre-ville »

Vincent Vergne, meilleur ouvrier de France, durant le Tour de France cet été (Photo DR)

Fort du succès de la nocturne, dont la troisième édition s'est déroulée il y a quelques jours, le président des étaliers des halles nîmoises, Vincent Vergne souhaite désormais ouvrir l'endroit tous les samedis après-midi. Il est l'invité du 7h50.

Objectif Gard : Pourquoi souhaitez-vous ouvrir les halles le samedi après-midi ?

Vincent Vergne : Au départ, il s'agissait d'un projet évoqué avec les étaliers car le samedi après-midi, nous avons un flux de personnes qui traverse les halles alors que nous sommes fermés. C'est triste et ça ne sent pas toujours bon. Finalement, le succès de la nocturne nous a prouvé qu'il y avait la place pour un nouveau rendez-vous avec les Nîmois. Au départ, 29 étaliers ont participé. Lors de la dernière édition, ce sont plus de 50 qui ont joué le jeu. Portés par les locomotives des Halles cette fois encore, on souhaite proposer une ouverture en continu le samedi (*).

Mais certains étaliers ne pourront pas techniquement s'organiser pour rester ouvert toute la journée pour des questions de personnel, de produits périssables... Vous n'avez pas peur de créer des halles à deux vitesses ?

L'important c'est d'avoir une représentation de chaque corps de métier. Au moins dans l'allée centrale. Libre ensuite à chaque commerçants de participer ou pas. Je comprends bien entendu ceux qui démarrent à 4h du matin, comme les primeurs. Tenir jusqu'à 19h le soir est compliqué. Après, je ne suis pas sûr que cela va marcher, mais cela vaut le coup d'essayer. Regardez dans les années 1990, les halles étaient ouvertes tous les jeudis, vendredis et samedis soirs. Cela s'est essoufflé rapidement mais tout le monde avait joué le jeu.

Quelle est votre ambition pour les halles ?

Les halles de Nîmes sont la locomotive du centre-ville. Il faut dynamiser ce coeur de ville car si le centre de Nîmes est fort, les halles seront fortes. Prenons l'exemple le plus récent des nocturnes. C'est une nouvelle clientèle qui s'est emparée de ce lieu de vie. Une clientèle plus étudiante, qui vient se détendre chez nous, consomme des bons produits. On prépare en quelque sorte cette clientèle à venir plus souvent dans les années qui viennent. Même si la nocturne doit s'inscrire dans une approche événementielle avec pas plus d'une édition par saison.

Propos recueillis par Abdel Samari

(*) Les halles seront ouvertes tous les samedis à partir du 28 septembre 2019 de 7 heures à 19 heures.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité