A la uneActualitésCulture

NÎMES Feria des Vendanges : la volonté de partager et transmettre les traditions

La 67e Feria des Vendanges affiche un programme familial et festif profondément ancré dans les traditions de la ville.

Les gardians parade avant l

Ce matin, Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes entouré de Frédéric Pastor et Daniel-Jean Valade, respectivement adjoints à la Tauromachie et à la Culture, présentait le programme des festivités de la Feria des Vendanges qui déroulera du 13 au 15 septembre. Un investissement de 200 000 € pour la Ville.

Nouveautés. Forte du succès des nouvelles actions mises en place lors de la dernière Feria de Pentecôte qui a vu 1 100 000 festaïres, la ville pérennise ses expérimentations et se centre plus que jamais sur la transmission des traditions les enrichissant encore de nouvelles animations. Au programme, deux nouveautés.

Pour célébrer le Ban des vendanges (autorisation administrative de commencer la récolte du raisin), des groupes de tradition provençales défileront dans l'Écusson. Les vignerons et l'AOC des Costières de Nîmes sont associés à cet événement. Cette année pour la première fois les Texans feront partie à la fête. Un nouvel espace dédié, créé place Jules Guesde (allée Jean Jaurès), proposera une animation rodéo mécanique, initiation à la danse country…

Un clin d'œil à la culture des Texans de Fort Worth, ville américaine nouvellement jumelée Nîmes, qui, a y regarder de près, selon Frédéric Pastor, "compte pas mal de points communs avec la nôtre". À noter que les Long Horn (taureau texans), participeront à une abrivado longue sur le boulevard Jean-Jaurès avec leurs cousins camarguais.

Présentation des festivités de la Feria des vendanges (photo véronique Camplan)

Pédagogie et traditions. Pas question pour Nîmes de renoncer à ses traditions taurines. Corridas, abrivados, toros piscine, becerrada (course de taureaux pour apprentis toreros avec des becerros, petit mâle du toro de moins de trois ans), les "classiques" de la Feria. Mais aussi, d'autres manifestations à la fois ludiques et pédagogiques qui ont connu un franc succès à la Feria de Pentecôte.

"L'espace toro" de l'Esplanade Feuchères, animé par des clubs taurins, permettra de découvrir la tauromachie. Le café toro, "entre deux paseos", du Musée des cultures taurines offrira des commentaires éclairés de la dernière corrida. "Expliquez-moi la corrida", un dispositif de places avec des chuchoteurs qui commentent et expliquent le déroulement de la course en direct. Et enfin, la visite guidée "sous le signe du taureau", organisée par l'Office du tourisme.

En blanc et bleu. Le dress code de la Féria , T-shirt blanc et foulard bleu est reconduit. Pour continuer à lancer le mouvement, la ville distribuera gracieusement 20 000 foulards bleus "Nîmes les Ferias" et des bars de la ville éditeront leurs T-shirts blancs siglés.

Vendanges et traditions. Le vin fait partie de la culture nîmoise depuis l'antiquité. Il retrouve peu à peu sa place au cœur de la fête. Pour inaugurer la Feria, les vignerons des Costières de Nîmes viendront vendanger les 200 pieds de vignes plantés il y a deux ans au pied de la Tour Magne au lieu dit le "Clos de la Fontaine".

Culture. Un volet culturel riche avec des visites guidées de l'exposition "de la Tauromaquia à la Goyesque", hommage à Francisco de Goya, (un événement exceptionnel sur lequel nous reviendrons), ainsi que le Brindis à la ville de Nîmes et autres manifestations co-organisées avec l'association les Avocats du Diable et des expositions au quatre coins de la ville à découvrir au gré de vos déambulations.

Interdiction du gaz hilarant. Le maire a tenu à rappeler l'important dispositif de sécurité et de propreté mis en place durant les festivités. Un arrêté municipal vient d'être pris pour interdire sur la voie publique les cartouches de protoxyde d'azote, un gaz qui sert à garnir les siphons pour confectionner, entres autres, la crème Chantilly, mais qui est utilisée comme gaz hilarant durant les fêtes. Outre leur dangerosité pour ceux qui en détournent l'usage, ces cartouches sont polluantes et seront donc bannies de la fête.

Véronique Palomar Camplan

Programme complet, plan de la Feria et infos pratiques : Cliquez ICI 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité