A la uneSociété

FAIT DU JOUR Beaucaire, à l’écoute des plus petits et des parents

Elsa Gamon et son équipe accueillent des enfants de 0 à 6 ans (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Au siège de la communauté de communes Beaucaire Terre d'Argence (CCBTA) au 1 avenue de la Croix Blanche, à Beaucaire, l'ambiance est plutôt studieuse. Toutefois, à l’arrière du jardin et au rez-de-chaussée, des jeux donnent au lieu des allures d'école maternelle. Il s'agit en fait d'un endroit réservé aux parents et à leurs enfants.

Cela fait désormais une dizaine d'années que la communauté de communes a pris la suite d'une association. Le site est donc un lieu d'accueil enfant parent (LAEP). Il s'agit d'accompagner l'enfant dans son parcours de vie, de lui assurer un développement social et moteur basé sur l’écoute et l’échange avec les parents. Dans le jardin et à l'intérieur les salles et les jeux à disposition correspondent aux différents âges des enfants.

Le LAEP est un espace conçu pour favoriser la qualité du lien d’attachement entre les parents et les enfants et permettre à l’enfant de se construire dans de bonnes conditions. Il participe à cet objectif en développant une approche particulière de l’accompagnement précoce de la fonction parentale, basée sur l’écoute et l’échange autour du lien familial et social.

Un lieu pour les jeunes enfants et leurs parents

C’est un lieu de rencontre, d’écoute, d’échanges, de détente et de parole où est accueilli conjointement l’enfant de moins de 6 ans et son parent ou l’adulte qui l’accompagne (futurs parents, grand-parent...). L’accueil y est assuré par des professionnels formés, garants des règles spécifiques à ce lieu.

Cet espace dédié à l’accompagnement à la parentalité permet d’aborder les notions de liens, de relation et de séparation symbolique en aidant l’enfant à acquérir son autonomie en toute sécurité en présence de son parent.

C’est aussi un lieu de lien social, paisible, plaisant, sécurisé et spécialement aménagé. Il permet une vie sociale dès la naissance, où chacun trouve sa place et où la compétence de tous est reconnue. Les parents, qui sont parfois très isolés devant les difficultés qu’ils rencontrent avec leurs enfants, peuvent partager avec d’autres et ainsi trouver leurs propres solutions à leurs questions.

Un accueil libre et gratuit

Elsa Gamon est éducatrice de jeunes enfants de formation. Elle est en charge du relais assistants maternels et du LAEP « Babill'âges ». « Ici les jeunes parents peuvent venir complètement librement, gratuitement. Nous voulons que les parents et les enfants soient le plus à l'aise possible », explique Elsa Gamon. De quoi permettre à une centaine d'enfants de venir tout au long de l'année. Certains vont juste venir une après-midi, d'autres vont être plus assidus, certains reviennent lorsque la fratrie s'agrandit. « Tout est possible, nous savons que les besoins sont tous différents. Ici nous accueillons deux après-midi par semaine, le mardi et le jeudi, des enfants de la naissance à 6 ans », poursuit Elsa Gamon.

Le principe est donc de recevoir ensemble parents et enfants. Globalement les petits viennent avec leur maman. Dix au maximum par séquence. Ils sont reçus par une équipe d'une vingtaine d'accueillants pluridisciplinaire, mise à disposition par le conseil départemental. Il s'agit de puéricultrice, d'assistant de service social, d'éducateur de jeunes enfants, d'éducateur spécialisé. À Beaucaire, se sont des mères en congés parental, des personnes nouvellement arrivées, isolées, issues de la diversité culturelle, des familles envoyées par les services de la protection maternelle infantile ou d'autres partenaires (médecin, pédiatre, centre médico-psychologique enfants et adolescents)... qui sont repérés et qui ont besoin de ce LAEP.

De travailler sur tout ce qui tourne autour de la première socialisation de l'enfant, de la séparation avec le parent, de la vie du groupe, mais aussi de valoriser les compétences parentales, d'encourager le lien parent-enfant. « L'ambiance est tranquille. On ne brusque personne. On laisse les choses se mettre en place », précise Elsa Gamon. Les jeunes mamans qui arrivent ici reflètent la diversité culturelle de la ville. Ainsi depuis plusieurs années des personnes d'origine sud-américaine sont de plus en plus représentées. Des personnes qui parlent et ne comprennent que l'espagnol. Les accueillants s'adaptent alors pour aborder des réponses, des conseils...

Face aux besoins des familles relayés par les élus, la CCBTA a ouvert depuis une année un LAEP sur la commune de Jonquières-Saint-Vincent. Il est baptisé « Babill’joncs’ » et il est logiquement installé dans les locaux de l’école maternelle Li Droulets. Les prochaines dates prévues sont les mercredis 9 octobre, 6 novembre et 4 décembre 2019, de 9h30 à 11h30. En fonction des besoins d'autres dates pourraient être programmées. Aujourd'hui la plupart des familles reçues à Beaucaire y sont domiciliées, mais d'autres viennent de communes voisines, de Bellegarde notamment. À l'instar de Jonquières-Saint-Vincent, il n'est pas impossible qu'un autre lieu d'accueil enfant-parent voit le jour.

Franck Chevallier

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité