ActualitésSociété

NÎMES Les Amis de Nemaus partagent leur histoire

À droite, le Bosquet de la Fontaine, lieu du rendez-vous des Amis de Nemaus (Photo Anthony Maurin).

Ils sont bénévoles et ont pour point commun d'avoir participé aux quatre soirées du spectacle estival qui s'est déroulé dans les arènes de Nîmes en août 2019, les Nuits de Nemaus.

Ayant pour habitude de se retrouver les jeudis soirs en centre-ville pour trinquer à la santé du Dieu nîmois, une soirée un peu spéciale était organisée samedi soir dernier au Bosquet des Jardins de la Fontaine.

" L’été touche à sa fin, la rentrée a sonné et après la magnifique aventure que vous avons vécu tous ensemble début août dans les arènes, nous avions envie de se réunir encore une fois ! Nous avons pensé à un pique-nique, où chacun apporte un peu de salé, un peu de sucré et à boire pour partager tous ensemble ", assure un membre de l'association.

(Photo Anthony Maurin).

Une belle quarantaine de personnes s'est mobilisée et s'est rappelée au bon souvenir de ce spectacle qui a changé la physionomie de la cité des Antonin qui n'avait pas l'habitude de proposer un outil culturel et festif début août.

Avec Culturespaces à la baguette et Christophe Beth son directeur nîmois, les Nuits de Nemaus et les Amis de Nemaus sont aujourd'hui indissociables, unis pour le meilleur, pour l'histoire et pour les prochaines éditions de ce spectacle qui a vu défiler sur les gradins de l'amphithéâtre plus de 30 000 spectateurs.

(Photo Anthony Maurin).

Qu'ils fussent nobles ou paysans, Celtes ou protestants, Romains ou chevaliers médiévaux, les vrais-faux acteurs ont donné de leur cœur pour la bonne réussite de ces quatre soirées. Cette petite pause à travers les âges a permis aux bénévoles de retrouver un peu de leur sourire car il faut dire qu'après une telle aventure, le coups de blues est assuré !

(Photo Anthony Maurin).

C'est la raison pour laquelle revoir des protagonistes et parler de cette histoire commune ne peut être que bénéfique. Un repas tiré du sac, du pain, de la charcuterie, des boissons, des salades et des gâteaux faits à la maison pour partager un bon moment. Les blagues fusent, les sourires étincellent la nuit tombante et les yeux commencent à retrouver leurs étoiles.

Les enfants pouvaient jouer au ballon ou flâner dans les Jardins. Certains ont pris les boules et se sont lancés dans une partie de pétanque endiablée quand d'autres préféraient user du Molkky, jeu de quilles traditionnel finlandais. L'essentiel était de passer un bon moment !

(Photo Anthony Maurin).

Une très belle soirée, des sourires et des anecdotes, des yeux qui brillaient et une franche et sincère camaraderie étaient les symboles de ce rendez-vous. Les Nuits de Nemaus, qui tissaient une histoire de Nîmes au fil des siècle et de l'évolution de la cité, est en train de se créer sa propre histoire pour le bonheur des bénévoles...

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité