A la uneActualitésCulture

FAIT DU JOUR Alès fait un bond dans le temps

Le campement médiéval du fort Vauban voit passer des personnages haut en couleurs. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

La Semaine cévenole s’achève ce soir à Alès après un week-end festif riche d’animations et de découvertes autour du thème « vie urbaine, vie rurale au Moyen-Âge ». Retour en images.

C’est un événement de plus en plus prisé chaque année. Après une semaine plutôt tournée vers l’aspect culturel – avec des visites guidées et des conférences – la Semaine cévenole se termine par deux jours de fête qui ont attiré de nombreuses personnes à travers la ville. Dès vendredi soir, les Alésiens n’auraient manqué pour rien au monde le bœuf à broche et son aligot servis sur la place de la mairie. 700 convives ont dévoré l’animal de 300 kg, dont la cuisson avait commencé à 9 heures le matin !

Gilles est venu du Cantal avec l'équipe de Genso Broche. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Pour digérer ce copieux repas, il fallait faire quelques pas jusqu’au jardin du Bosquet où un spectacle pyrotechnique attendait la foule. Après des combats de cape et d’épée, un jeu de son et lumière accompagné d’un feu d’artifice a embrasé le fort Vauban et séduit le public.

Embrasement du fort Vauban, vendredi soir. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Samedi matin, l’immersion à l’époque du Moyen-Âge était totale. Autour du fort Vauban et de la mairie, tout le monde ou presque était costumé avec les magnifiques tenues mises à disposition depuis le début de la semaine par Laurence Magnanelli, à l’espace Cazot. À 10 heures, c’était l’heure du défilé à travers la ville, avec une halte aux halles de l’Abbaye. Puis, retour au campement médiéval pour l’inauguration de ce week-end par le grand Seigneur de la cité d’Alès, Max Roustan !

Déambulation en fanfare dans les halles de l'Abbaye, samedi matin. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Autour du fort Vauban, parmi les différentes attractions proposées, on peut notamment croiser les Compagnons de la Tourentelle, cette association historique et culturelle venue de l’arrière-pays niçois. « Alès est une très belle médiévale », estime l’une des animatrices. Sur leur camp, les visiteurs peuvent découvrir le harnachement du chevalier, demander l’écriture de leur prénom calligraphié, ou encore assister à une démonstration de cuisine médiévale. Au menu : un lapin aux olives et aux pommes de terre mijoté sur un bon feu de bois.

Préparation d'un lapin aux olives et aux pommes de terre. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Un peu plus loin, petits et grands peuvent s’initier au tir à l’arc avec les archers de Fébus et ont également la possibilité de participer à des ateliers pédagogiques sur la fabrication de flèches, d’arcs de l’époque médiévale et de cottes de maille. Tout un art !

Initiation au tir à l'arc au fort Vauban. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Toujours à l’intérieur du jardin du Bosquet, dans l’ancienne allée des marroniers, le marché artisanal foisonne de découvertes de toutes sortes : démonstrations de verre filé, de dentelles aux fuseaux, de tissage à bras, mais aussi fabrication à l’ancienne de paniers en châtaigniers ou encore création d’objets divers en schiste.

Démonstrations d'activités d'antan sur le marché artisanal. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Au programme également : plusieurs spectacles tout au long de la journée. Sur la place de la mairie, un spectacle de fauconnerie à cheval est l’occasion d’admirer de prestigieux oiseaux que nous n’avons pas l’habitude de croiser dans le ciel alésien. Toujours dans le thème du Moyen-Âge, un tournoi de chevalerie avec de la voltige et des joutes équestres vaut le coup d’œil. Mais c’est sans conteste le magicien Fredini qui en met plein la vue aux enfants avec plus d’un tour dans son sac !

La magie de Fredini en a épaté plus d'un ! Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Toutes ces animations sont à retrouver ce dimanche pour le final de ce week-end où l’on oublierait presque que nous sommes en 2019…

En images

Embrasement du fort Vauban, vendredi soir. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Démonstrations d'activités d'antan sur le marché artisanal. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Du spectacle et encore du spectacle en plein centre-ville. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Le magicien Fredini lors du défilé d'inauguration. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Le maire Max Roustan en mauvaise posture. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Spectacle de fauconnerie. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

 

Élodie Boschet

Le détail du programme, c’est par ici.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité