Actualités

UZÈS Le Club des entrepreneurs fait débattre sur la transition énergétique

Jeudi soir, lors de la table-ronde à Uzès (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le club des Entrepreneurs Uzège-Pont du Gard organisait jeudi soir à Uzès une table ronde sur la transition énergétique, avec le député de la troisième circonscription Anthony Cellier, rapporteur de la loi énergie-climat.

Le député était sur la scène avec une architecte spécialisée dans les bâtiments à haute performance énergétique, Sophie Lossky, Philippe Tiebo de la coopérative Citre, qui porte des projets photovoltaïques, et Jean-Pierre Monny, de l’entreprise Green Research, qui fait dans la biomasse.

Le député y défendra sa position, à savoir que « l’écologie doit rimer avec économie », avec notamment l’exemple du Contrat de transition écologique Aramon-Gard rhodanien. Sophie Lossky estimera quant à elle que la performance énergétique passe par « des matériaux locaux, écologiques et naturels », comme la paille ou le chanvre, qui permettent à l’architecture d’avoir un impact plus global.

Philippe Tiebo présentera Citre, qui regroupe 200 coopérateurs et qui a pour vocation « de travailler sur des projets d’intérêt collectif, principalement avec des collectivités, pour produire de l’énergie renouvelable à partir de panneaux photovoltaïques. » Pour l’heure, Citre a construit cinq installations, avec pour but de « participer activement à la transition énergétique, c’est un acte militant avant tout », note Philippe Tiebo.

Jean-Pierre Monny présentera ensuite son entreprise Green Research, une entreprise créée en Normandie il y a cinq ans et qui a un but : « investir un territoire, rassembler sa biomasse, les déchets verts, le bois, les coupes, les sarments ou encore le marc de raisin, assembler ces matières et les transformer en granulés pour alimenter les chaudières collectives. » Une entreprise qui cherche un hectare de foncier pour s’implanter dans le Gard, et qui a tenté sans succès le site de l’ancienne centrale d’Aramon, où les règles sont très strictes.

Tout au long du débat, de nombreux sujets seront abordés, dont celui de l’autoconsommation de l’énergie produite. « C’est un sujet d’actualité, estimera Philippe Tiebo. Le tarif de rachat d’EDF baisse régulièrement, avec le tarif actuel nos installations ne seraient plus équilibrées financièrement, nous sommes obligés d’augmenter les capacités. » Une baisse des tarifs que le député justifiera par le fait que « il y a eu une erreur à l’époque de sur-subventionner ce rachat. » Il estimera ensuite que l’autoconsommation devrait se faire en respectant le principe de solidarité du réseau électrique. En clair, que ceux qui produiraient et consommeraient leur propre électricité devraient tout de même contribuer à l’entretien du réseau.

Philippe Tiebo, qui porte un projet d’éco-quartier à Sanilhac-Sagriès qui compte une partie d’autoconsommation, rassurera le parlementaire : « l’autoconsommation, c’est aussi partager, quand on produit trop, on a besoin du réseau pour redistribuer l’électricité. » Reste un constat, rappelé notamment par Sophie Lossky et Jean-Pierre Monny : « L’énergie la moins chère est celle qu’on ne consomme pas. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité