Faits Divers

NÎMES La victime et l’agresseur se présentent ensemble au commissariat

L'Hôtel de police de Nîmes. Photo Objectif Gard

Que s'est-il passé sur les hauts de la route de Sauve à Nîmes, dans la nuit de mercredi à jeudi ? Très compliqué de le dire ce jeudi tant les versions s'opposent.

Ce que l'on sait avec certitude, c'est que la police s'est présentée en nombre devant une propriété, alertée par des voisins inquiets. Des coups de feu ont été entendus et des témoignages évoquent un enlèvement et la séquestration d'un homme. Des faits qui se dérouleraient dans le contexte familial. Lorsque les policiers arrivent sur place les prétendus agresseurs ont disparu et la victime est introuvable.

Mais voilà qu'une heure plus tard, la victime et un agresseur présumé (son cousin) se présentent ensemble à l'accueil de l'Hôtel de police pour contredire la version des témoins. Pour eux, ils ont eu une explication. Il y a eu bagarre, mais en aucun cas il n'y a eu un enlèvement. Les visages des deux hommes sont rougis par des coups et blessures échangés.

Deux suspects désignés au départ comme étant les agresseurs ont été placés en garde à vue où ils se trouvent encore ce jeudi midi, tandis que l'enquête essaie de démêler le vrai du faux de cette nébuleuse histoire.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité