Faits Divers

NÎMES Femmes décédées dans un appartement : les autopsies concluent à des morts naturelles

Photo d'illustration

Les autopsies des deux femmes retrouvées décédées mercredi dans leur appartement du centre-ville de Nîmes, près des halles, concluent à des morts naturelles, selon une source judiciaire.

L'intervention d'un tiers dans le décès, d'une ou des deux femmes, n'est pas envisagée à ce stade de l'enquête. Rien n'aurait été volé dans l'appartement qui était fermé à clef de l'intérieur, et aucun élément ne peut laisser penser à un cambriolage ou à une agression à domicile, selon nos renseignements. Les autopsies réalisées à l'institut médico-légal du CHU de Nîmes, ce vendredi matin, ferment donc la porte d'une thèse criminelle.

Il semblerait que les deux corps retrouvés dans cet appartement, soient ceux de la fille âgée d'une cinquantaine d'années qui serait décédée en premier, puis le décès de la mère qui serait intervenu plus tard.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité