A la uneCulture

NIMES « 17 Hippies » en concert à Paloma le 12 novembre

Bal O'Gadjo en première partie.

17Hippies ©Schmidt Schliebener

Leur nouvel album Kirschenzeit (le temps des cerises) est sorti chez Buda Musique en octobre. À l’occasion du 30ème anniversaire de la chute du Mur de Berlin, les 17 HIPPIES sont en tournée en France et se produiront à Paloma le 12 novembre. Un concert quasi incontournable avec Bal O'Gadjo en première partie. 

Les 17 Hippies de Berlin sont 13, et depuis longtemps l’un des groupes musicaux les plus originaux d'Allemagne. De les étiqueter comme "musique du monde“ ne suffit pas à décrire comment le groupe a pu perfectionner ses forces musicales ces dernières années. Amoureux de la France qui le leur rend bien, les 17 Hippies y donnent régulièrement des concerts depuis 15 ans. En 2002, ils ont conquis le public et les radios avec le titre "Marlène". Les dix dernières années, ils ont joué 150 concerts dans quasiment tous les départements français. En 2009 et 2011, ils furent invités deux fois et se sont produits à guichets fermés au Théâtre de la Ville à Paris.

Depuis 22 ans ils ont sorti 20 albums tout en parcourant le monde avec plus de 2500 concerts dans 28 pays ! En France, ils ont signé 10 albums sur le label parisien Buda Musique ainsi que plusieurs coopérations avec les Hurlements d’Léo, Les Ogres de Barback…

La diversité d'une musique saisie au cœur de l'instant

17Hippies Kesselhaus 2014

Au départ des mélodies accrocheuses et des musiques traditionnelles, d’autres pays les ont motivés à jouer leurs instruments acoustiques avec une joie intuitive sans penser à un succès possible. Très influencés par l’histoire berlinoise et la vie culturelle avant et après la chute du mur, ils ont abordé leur avenir en se libérant d’une identité colorée d’après-guerre accablante et des idées dépassées des soixante-huitards.

Leur propre style s’est développé correspondant à un nouvel esprit empreint d’autres cultures. La scène musicale, pendant la guerre froide à Berlin, avait un fort penchant anglo-américain. Chanter en allemand était mal vu. Autour de l’an 2000 s’est terminé un siècle d’héritage complexe. Autour de Berlin les portes dans toutes les directions se sont ouvertes. Les 17 Hippies ont alors absorbé tout ce qui leur tombait devant les yeux et les oreilles. Au fil du temps ils ont incarné toute la diversité possible d’une musique saisie au cœur du moment mais qui conserve leur "patte" .

Kirschenzeit  (Le temps des cerises) entre intimité et histoire

L’album actuel Kirschenzeit  (Le temps des cerises) met en scène l’intimité qui danse avec un clin d’œil historique. Pour exprimer leurs propres sentiments, les 17 Hippies montent sur les barricades. Ils dansent et ils rient, ils pleurent et ils assument… Leur langage est international. Ils chantent en allemand, en anglais et en français. Ils ont le groove de leurs interactions dans le sang et ils leurs font confiance.

L’anarchie musicale de leurs débuts se mêle avec les chansons actuelles. Couronné par des moments improvisés habiles, ces 13 musiciens présentent sur scène une modernité urbaine séduisante.

Première partie : Bal O'Gadjo, Concert bal sans frontières

Depuis maintenant 13 ans, environ 500 concerts un peu partout en Europe et 5 albums, Bal O'Gadjo poursuit son travail d'ouverture et de rencontre entre les musiques et chants traditionnels du monde. Un beau voyage qui alterne habilement chants, improvisations inspirées, mélodies à plusieurs voix, arrangements ciselés et rythmes aux saveurs orientales et moderne. Forts de leurs nombreuses expériences respectives, les 5 musiciens font converger leurs personnalités musicales dans un concert sans frontières empreint de cultures balkanique et méditerranéenne au service d'un bal folk toujours vivant, créatif et dansant. Une bien belle première partie !

Véronique Palomar Camplan

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité