ActualitésCulture

ALÈS Les réalisatrices à l’honneur de l’Automne palestinien

Les membres de l'association France Palestine Alès Cévennes présentent l'affiche de la onzième édition de l'Automne palestinien. Photo Tony Duret / Objectif Gard

À l’occasion de la onzième édition de l’Automne palestinien en Cévennes, un événement organisé par l’association France Palestine Solidarité Alès Cévennes, les réalisatrices seront au cœur de la manifestation.

« Nous souhaitons mettre la Palestine sur le devant la scène ». Plus que sur la scène, c’est sur les écrans que le souhait de Françoise Leblon, co-présidente de l’association France Palestine Solidarité Alès Cévennes, va se réaliser. En effet, du 14 au 30 novembre, cinq films seront projetés, dont quatre au Cinéplanet à Alès. « Cette année, mettant les femmes à l’honneur, nous avons choisi de proposer que des films de réalisatrices. Il y aura trois documentaires et deux fictions », poursuit-elle.

La manifestation commence le 14 novembre, à 19h au Cinéplanet*, avec la diffusion du documentaire Un long été brûlant en Palestine, qui raconte la guerre de l’été 2014 à Gaza vue depuis la Cisjordanie. Pour l’occasion, la réalisatrice Norma Marcos débattra avec les spectateurs à l’issue de la séance. Les 17, 18 et 19 novembre, toujours à 19h au Cinéplanet, les projections s’enchaînent avec Le sel de la mer le premier soir, une fiction d’Annemarie Jacir. Le lendemain, 3 000 nuits, une fiction de Mai Masri, raconte le combat des femmes palestiniennes. Le dernier film est un documentaire, Rachel, qui revient sur la mort de Rachel Corrie, morte écrasée alors qu’elle tentait d’empêcher la destruction de maisons palestiniennes.

Débat et repas

Le 22 novembre, à 20h30, l’Automne palestinien se poursuit à Saint-Julien-les-Rosiers (salle Jean Biscarat), avec une rencontre-débat sur la situation politique et sur la situation des femmes. Deux responsables du Comité des femmes travailleuses palestiniennes pour le développement, Amal Kreishe et Samar Hawash, seront présentes.

Enfin, la soirée de clôture aura lieu le samedi 30 novembre à Cendras. Un dernier documentaire, La Palestine de fil en aiguille, sera projeté à la salle Biosphera (17h30 – entrée libre). Un repas palestinien sera servi dans la foulée (salle Nelson-Mandela – participation 12€) avant un final animé par un concert de musiques orientales et méditerranéennes donné par le duo Astrolabe (entrée libre).

Tony Duret

*Les quatre films diffusés au Cinéplanet sont à 8€ l’entrée.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité