A la uneRCNG NîmesSports Gard

RCN Les Nîmois gagnent au courage et restent dans la course au Du Manoir

En s’imposant face à un adversaire direct, le RCN s’est relancé mais a laissé le bonus défensif aux Niçois à la dernière seconde. 

Bosca s'en va marquer le deuxième essai nîmois (photo Armand Veron / RCN)

Après la défaite à Narbonne (27-3), le Rugby Club Nîmois se devait de réagir, sous peine de voir la sixième place, synonyme de qualification pour le challenge Yves Du Manoir, s’éloigner dangereusement. Les Nîmois ont pris l’habitude depuis le début de la saison de gagner face aux petits et perdre face aux gros. Il manquait donc aux joueurs d’Armand Mardon un match référence.

La première période a été très intéressante côté nîmois avec des bonnes intentions et du jeu. Par deux fois, le RCN a aplati en terre promise. Et deux fois de manière bien différente. La première avec beaucoup d’abnégation et un essai collectif conclu par le première ligne Marra (21e). La seconde sur un exploit personnel de Bosca qui partait, de la ligne médiane, dans une chevauchée infernale où il échappait à ses poursuivants (28e). Et comme au pied, les Nîmois n’étaient pas maladroits, le premier acte était convainquant.

En face, Nice était solide en mêlée mais ne produisait pas grand chose. Toutefois, à la pause l’avance du RCN n’était que de six unités (18-12). Mais au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre changeait complètement. Les Azuréens confisquaient le ballon et Nîmes ne pouvait que défendre. Nice parvenait à marquer un premier essai par Fritz (55e) et la fin de rencontre était très compliquée pour le Rugby Club Nîmois. À deux minutes de la fin, Max marquait l’essai de la victoire (31-17, 78e). Tout à sa joie, Nîmes se déconcentrait et laissait le point du bonus défensif à son concurrent, en encaissant un essai à la dernière seconde.

8e journée de Fédérale 1 (poule 2) RUGBY CLUB NÎMOIS – STADE NIÇOIS 31-24. Stade : Nicolas-Kaufmann. Mi-temps : 18-12. Points pour Nîmes : trois essais de Marra (21e), Bosca (28e) et Max (78e). Deux transformations : Roche (21e et 78e) et quatre pénalités : Roche (18e, 39e, 43e et 76e). Points pour Nice : deux essais de Fritz (55e) et Mosses (79e). Une transformation : Villanove (79e) et quatre pénalités : Roain (5e et 10e) et Villanove (34 et 40e).

Nîmes : Nierat, Marra, Daniel – Gely, Gonzalez – Barnerias, Roca, Simon – Pichard, Roche – Bosca, Chiker, Mazet, Max – Darmon. Remplaçants : Gori, Nouri, Vernier, Sparano, Ravanello, Pichard, Faucquez, Baudry et Vaysset.

Nice : Pouyleau, Tyumenev, Koberidze – Bain, Fontaine – Mace, Ilescu, Tivoli – Chapin, Romain – Bonnet-Gonnet, Fritz, Mosses, Gougeon – Villanove. Remplaçants : Combier, Martin, Lefebvre, Chkhaidze, Barreto, Cutayar, Parcheminer et Guniava.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité