ActualitésCultureSociété

FOURQUES Bruce Adams et le Hitchen Big Band ont étaient acclamés

Le concert de jazz a fait salle comble (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Vendredi soir, le public s'est retrouvé bien nombreux dans l'auditorium « Les 2 Rhônes » à Fourques pour un concert de jazz qui a ravi les amateurs. Avant le concert, dans la matinée une trentaine de trompettistes étaient venus écouter les conseils précis du grand trompettiste Bruce Adams.

Cette année le Hitchen Big Band est revenu à Fourques, toujours pour un seul concert, mais avec Buce Adams en guest-star. L'ensemble des 18 musiciens de la formation (saxo, trombone, trompette, clavier, batterie et basse) ont vraiment conquis la salle qui était comble.

Le Hitchen Big Band a vu le jour en 2013 dans la région de Nîmes. C'est un orchestre de jazz dont le but est de jouer les arrangements les plus intéressants, mais aussi les plus originaux du jazz, comme ceux de Buddy Rich, Maynard Fergusson, Stan Kenton et bien d’autres encore.

Cet orchestre a été créé par le trompettiste David Hitchen. Un musicien qui a commencé la trompette à l’âge de 10 ans pour rentrer, seulement 3 ans plus tard, au wigan youth jazz orchestra (une formation reconnue dans le monde entier) où il rencontrera le célèbre trompettiste américain Bobby Shew avec lequel il va jouer et étudier durant les 10 prochaines années.

Bruce Adams, à gauche et David Hitchen, ont joué avec une grande complicité (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Le trompettiste a progressé très rapidement et a donc commencé à jouer avec le national youth jazz orchestra de Grande-Bretagne. Puis, il a continué à jouer dans des orchestres de Monte-Carlo pendant deux ans et à l’âge de 24 ans, il a commencé à travailler pour la compagnie de croisière Royal Caribbean Cruise Lines en tant que trompettiste et directeur musical.

Au cours de sa carrière, il a joué dans de nombreux pays, il a également joué avec une pléiade d'artistes comme Bobby Shew, Maynard Ferguson, James Morrison, The Drifters, The Platters, Barry White, Shirley Bassey...

Seul ou avec Bruce Adams le concert était placé sous le signe d'un hommage aux trompettistes de légende et notamment à Louis Armstrong. Au programme donc des classiques de jazz comme «West Side Story», version Buddy Rich et «Joy Spring», version originale de David Hitchen.
La trompette de Bruce Adams a pu se faire apprécier sur des œuvres telles que «Georgia», version Doc Severinsen , «Little Jazz», version Roy Elderidge, un hommage à Louis Armstrong, ou encore «My Secret Love» Be-bop dans le style de Dizzy Gillespie.

Les deux hommes qui se connaissent bien ont joué avec une réelle complicité sur la belle scène de Fourques. Tout échangeant tour à tour avec le public pour expliquer le choix d'un morceau ou d'une version.

Franck Chevallier

franck.chevallier@objectifgard.com

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité