A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Une fois mais pas deux !

À trois jours d'un importantissime rendez-vous européen en Hongrie, les Nîmois ne devront pas trembler à Tremblay.

Nicolas Nieto et les siens devront afficher la même hargne face à Tremblay pour s'imposer à l'extérieur (Photo @TheAgency)

Six jours après son magnifique succès face à Nantes (26-25), l'USAM se déplace ce mercredi (20h30) à Tremblay, avant-dernier de Lidl Starligue. Après la victoire dans le derby, les Nîmois s'étaient relâchés et avaient perdu face à la lanterne rouge Créteil. Cette fois-ci ils sont prévenus pour ne pas revivre le même échec, trois jours avant d'affronter Csurgoi en Coupe EHF. 

C'est en jetant un coup d’œil au calendrier que l'on s'aperçoit que l'USAM a changé de statut et fait de nouveau partie des grands de ce championnat. Seules les équipes européennes ont la chance de jouer tous les trois jours et Nîmes entame ce soir une série de cinq matches en 14 jours par un déplacement à Tremblay pour le compte de la 9e journée de Lidl Starligue.

"C'est le rythme que l'on attendait", se réjouit Franck Maurice. Avant tout la Green team a montré son retour au haut niveau en battant Montpellier et récemment Nantes (26-25) dans cette entame de saison. Une victoire arrachée au mental après avoir été mené de quatre buts en début de deuxième période. Le plus dur en sport c'est la régularité et donc le moment de parler de prudence. Car après le beau succès dans le derby, les Nîmois s'étaient effondrés devant Créteil (29-35), lanterne rouge et qui n'a remporté que ce match pour le moment.

Le scénario est le même : les Verts viennent de réaliser un nouvel exploit et se déplacent chez l'avant-dernier qui a enregistré seulement deux succès contre Toulouse (31-22) et Créteil (23-21). "Une fois mais pas deux" doivent certainement se dire les joueurs qui savent que le moindre point perdu aura une incidence dans la quête du podium.

Trois jours avant de retrouver l'Europe, l'USAM se déplace à Tremblay (Photo USAM)

À trois jours de fêter le retour de l'USAM en Coupe d'Europe après 25 ans d'absence, il ne faudrait pas que les têtes soient déjà à Csurgoi en Hongrie où se dispute ce samedi le barrage aller de Coupe EHF. On peut compter sur le staff nîmois pour maintenir les priorités. "C'est une équipe compliquée à bouger surtout à domicile où notamment Montpellier a bataillé pour s'imposer", prévient le coach nîmois. Les Héraultais avaient gagné d'une unité (26-25).

D'autant plus que les Gardois peuvent réaliser un joli coup comptable en cas de succès et si la hiérarchie est respectée. Classés quatrièmes à deux points du MHB, ils pourraient revenir à hauteur des Montpelliérains qui défient le PSG, invaincu, jeudi. Sur la dernière marche du podium avec également dix points au compteur, Toulouse se rend à Chambéry, dans l'enfer du Phare où il n'est pas simple de ramener un point. En résumé, l'USAM a une réelle opportunité de se retrouver dauphin du champion de France à l'issue de ce neuvième acte. Mais, plus que jamais, cette saison ce championnat réserve tellement de surprises que...

61 buts encaissés en trois matches

Une situation provisoire dans ce classement très serré entre les poursuivants mais toujours bon à prendre pour mettre la pression. Les Usamistes surfent actuellement sur une vague de résultats positifs, invaincus depuis cinq rencontres pour trois victoires consécutives. Avec cette confiance, ils sont forcément favoris face à la plus faible attaque du championnat qui a inscrit en moyenne 25 buts. "Après un moment dans le dur, on est repartis de ce qui fait notre force, la défense. On n'a encaissé que 61 buts en trois matches", souligne l'entraîneur gardois.

Pour cette rencontre, ce dernier est privé de trois joueurs : Micke Brasseleur (cuisse), Romain Tesio (genou) et Rémi Salou (côtes). Néanmoins, le pivot est quand même de ce voyage car il pourrait jouer en Hongrie. Ce sera donc encore aux jeunes Padolus et Nieto de maintenir la solidité défensive pour préparer au mieux ce retour en Coupe d'Europe.

Corentin Corger

Le groupe complet : Desbonnet, Paul; Nieto, Kaabeche, Padolus, Gallego, Nyateu, Dupuy, Acquevillo, Prandi, Tobie, George, Rebichon, Sanad, Guigou.

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité