ActualitésSociété

JONQUIÈRES-SAINT-VINCENT Ras-le-bol des transports exceptionnels

L'association prévoit un rassemblement contre les transports exceptionnels (photo Franck Chevallier / Objectif Gard)

Dans la commune de Jonquières-Saint-Vincent, une association se bat notamment contre les nombreux passages de transports exceptionnels sur son territoire. En ligne de mire pour l'association citoyenne, une déviation attendue mais maintes fois repoussée.

Pour l’association, qui s'est créée il y a trois ans, les convois exceptionnels, mais aussi la densité des véhicules, aggravent les nuisances et les risques d'accident. D'autre part, les membres s'interrogent aussi sur l'impact de l'implantation de la gare TGV à Manduel par rapport au projet de contournement de la RD 999 qui est dans les cartons depuis déjà plus de 50 ans !

Alors, pour prendre les devants et ne pas se retrouver face à un nouveau report, la présidente, Chantal Milési, a notamment sollicité le conseil départemental. « Leur réponse est claire, le projet est bien là et on devrait voir les études opérationnelles débuter en 2021, pour une mise en place en 2025, explique la présidente. De plus, pour le conseil départemental, l'ouverture de la gare TGV n'aura pas d'impact sur la réalisation de cette déviation. Enfin, le conseil annonce que des travaux de requalification de la RD999 pourraient éventuellement être intégrés afin de favoriser les déplacements doux. »

Une association citoyenne sans visées politiques

Une réponse plutôt positive avec un calendrier qui montre que la déviation est toujours d'actualité. Toutefois, du côté de l’association, qui a tenu une conférence de presse vendredi dernier, « il convient de rester vigilant. Cela fait longtemps que le projet a été repoussé année après année. De plus, la gène et le danger sont là. Nous voudrions que soit remise en place, dès maintenant, la solution provisoire qui a fonctionné lorsque des travaux ont eu lieu sur cette RD999 ».

Pour ne pas attendre encore 5 ans, avec un grand risque de danger, l'association poursuit donc le souhait de réaliser une déviation temporaire et se promet de surveiller le calendrier qui est avancé. La ville est effectivement située au carrefour de plusieurs axes routiers menant à Beaucaire, Avignon, Arles et Nîmes. De quoi constituer, nuisances, danger et même une frontière virtuelle entre les deux parties du village.

Pour appuyer ses demandes, l'association va organiser une manifestation, samedi 16 novembre, de 10h30 à 12h. Il s'agit d'un rassemblement statique en bordure de la RD 999, au niveau du cimetière.

L'association citoyenne porte de nombreux combats. Elle s’est donnée comme objectif d’améliorer le cadre de vie des habitants du village. C’est ainsi que de nombreuses problématiques ont été abordées comme les horaires de La Poste, le ramassage des déchets ménagers, les dépôts sauvages, les risques de désert médical, les antennes de téléphonie, le compteur Linky, la sécurisation de la traversée du village… Si pour ses membres l’intervention citoyenne est très importante pour clarifier toutes les questions concernant l'environnement de tous, elle n'est toutefois pas engagée sur le terrain politique et ne sera pas candidate aux prochaines élections municipales.

Franck Chevallier

franck.chevallier@objectifgard.com

Le transport exceptionnel peut avoir une longueur de plus de 25 m, une largeur qui peut dépasser 4 m, le tout pour un poids qui peut dépasser les 72 tonnes.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité