ActualitésSociété

GARD L’égalité fille-garçon, on en parle ?

Les Carrefours de l'éducation reviennent au Pont du Gard, le 21 novembre prochain.

L'égalité des chances est une étape primordiale de l'évolution de nos sociétés(Image par Esther Merbt de Pixabay )

Les Carrefours de l'éducation reviennent avec pour thématique "Faire vivre l'égalité entre les filles et les garçons pendant les temps de loisirs". Au-delà d'une information nécessaire, une formation indispensable, le tout, initié lors d'une journée de réflexions, de tables rondes et d'échanges au Pont du Gard, jeudi 21 novembre.

Être égaux ne veut pas dire être semblables. Encore aujourd'hui, ceux qui parlent parlent égalité homme/femme se heurtent à la peur de voir l'humanité se fondre dans un genre commun. L'idée de ce Carrefour de l'éducation organisé par les Francas en partenariat avec l'État et l'association Les Culottées du genre humain est de rassurer tout en mettant en avant le nécessaire respect des droits de tous et la nécessité de faire passer les messages par-delà les murs des écoles.

Dans la famille bien sûr mais aussi dans les activité de loisirs. Une démarche qui intéresse vivement la brigade de prévention auprès de mineurs, invitée au lancement de ce Carrefour de l'éducation l'adjudant Cindy Guirec, qui a mis au point une mallette de jeux à destination des mineurs pour travailler sur ce thème. L'idée étant que faire passer le message de l'égalité des droits mais aussi des devoirs est un principe qui peut lutter efficacement contre violence et harcèlement.

De gauche à droite, Sarah Lahouari, qui travaille avec les Francas et au sein de l'association "Les culottées du genre humain avec la photographe et artiste Anne Lise Le Pellec, qui exposera un travail commun photographique avec des collégiens intitulé "She, leaves", et Jérôme Abellaneda, directeur des Francas du Gard (photo Véronique Camplan)

Les Carrefours de l’éducation 2019 donneront à lire différentes manières de se pencher sur l’égalité entre les filles et les garçons dans leurs temps de loisirs. Pour ce faire, cinq piliers indissociables du projet des espaces éducatifs de loisirs ont été identifiés pour avancer dans cette optique dès le plus jeune âge :

Développer une action éducative relative à l’égalité filles-garçons dans une visée non sexiste ; développer une action éducative "non genrée"  ou "non sexuée", afin de favoriser l’accès des filles et des garçons aux mêmes parcours éducatifs et aux mêmes loisirs ; développer une éducation aux rapports fille-garçon, fille-fille, garçon-garçon, au respect, aux liens sociaux, aux liens amoureux et à la sexualité ; permettre aux équipes de modifier leurs représentations par la formation des acteurs des espaces éducatifs de loisirs et se former régulièrement sur ces problématiques et enfin, composer des équipes d’animation mixtes, s’interroger sur les rôles, les activités proposées et les tâches attribuées aux animateurs et aux animatrices, faire preuve d’exemplarité dans une répartition équitable et non stéréotypée des tâches et types d’activités.

Une journée ouverte à tous et gratuite pour écouter débattre s'informer et trouver des clés

Et ce sont ces axes qui seront traités à l’occasion de cette journée. Pour ce faire, l’Association départementale des Francas du Gard organise, en partenariat avec la déléguée départementale aux Droits des femmes et à l’Égalité, la direction départementale de la Cohésion sociale du Gard et le Pont du Gard, une journée de réflexion, de débats et de témoignages pour faire évoluer nos pratiques.

Se sont associées Les Culottées du genre humain, une jeune association nîmoise qui travaille sur ce thème au travers de réflexions en particulier sur la place des femmes dans le monde artistique en général. Tables rondes et conférences animées par des spécialistes s'enchaîneront tout au long d'une journée ouverte à tous et gratuite. Néanmoins, il important de s'inscrire.

Véronique Palomar Camplan

Renseignements, programme complet et inscriptions : carrefoursdeleducation@francas30.org. Téléphone 04 66 02 45 66 ou www.francas30.org

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité