A la uneCulture

NÎMES Festival flamenco : 30 ans déjà !

Ce matin lors de la présentation du Festival flamenco (Photo : Coralie Mollaret)

Du 9 au 19 janvier, le théâtre de Nîmes organise la 30e édition du festival flamenco.

Rendez-vous incontournable des amoureux du flamenco, le Festival éponyme souffle cette année sa trentième bougie. « Cette manifestation de grande envergure donne une image importante pour Nîmes », commente l’adjoint à la Culture, Daniel-Jean Valade. Le directeur du théâtre, François Noël, fait savoir que cette trentième édition « ne sera pas un festival de nostalgie mais au contraire, un événement tourné vers l’avenir. »

Pour cette édition très spéciale, l’artiste nîmois Alain Clément a pris le pinceau pour réaliser l’affiche. D’ailleurs dans le cadre du Festival, ses gouaches seront exposées le hall du théâtre. Côté spectacle, Mariola Membrives ouvre les hostilités le 9 janvier en chantant les chansons populaires de Lorca. Elle y apporte toute sa personnalité et sa sensibilité. Son dernier album Lorca Spanish Songs est considéré par la critique comme l'un des meilleurs disques de l'année 2019.

Installé dans l'univers flamenco, David Lagos présentera, lui, son troisième disque, Hodierno. L'artiste s'est lancé dans un projet novateur, expérimental, voire risqué. Il sort des sentiers battus et explore de nouvelles voies, des sonorités insoupçonnées... À découvrir.

Le Festival flamenco, c'est aussi de la danse avec le duo Rafael Estévez et Valeriano Paños, le 11 janvier. Danseurs chorégraphes flamencos contemporains, les deux hommes explorent l’œuvre centenaire et toujours révolutionnaire de Manuel de Falla. Cette trentième édition est aussi marquée par le retour, le 14 janvier, de Patricia Guerrero, qui présente aujourd'hui sa nouvelle pièce Distopía, la continuité cohérente de son œuvre précédente, Utopia, présentée en 2018 au centre Pompidou de Malaga.

Enfin, le festival, ce sont aussi des rencontres et conférences gratuites. Le 9 janvier, Ángeles Castellano invite Rafael Estévez et Valeriano Paños ; Antonia Jiménez le 15 janvier et le 18 janvier, Pepe Linares. L'ambassadeur du flamenco à Nîmes sans qui rien n'aurait été possible...

CM

Le programme : cliquez ici 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité