ActualitésCulture

ALÈS « Une épopée industrielle » à (re)découvrir pour la Sainte-Barbe

Pôle Culturel et scientifique de Rochebelle. DR

À l’occasion de la fête de la Sainte-Barbe, le pôle Temps libre de la ville d’Alès propose un programme d’animations, du 4 au 14 décembre, sur l’épopée industrielle du territoire.

Exposition et conférences au Pôle culturel et scientifique de Rochebelle

Exposition « Une aventure humaine et industrielle ». Les conséquences de la révolution industrielle au XIXe siècle dans le Gard et à Alès portent sur la naissance du chemin de fer, la mine, le monde ouvrier, les usines, sans oublier les aventures humaines qui ont permis ces évolutions techniques et scientifiques. Elle tendra à démontrer que cette évolution se poursuit de nos jours avec le patrimoine vivant. Cette exposition est complétée par des ateliers ludiques et pédagogiques (la machine à vapeur, réalisation d’une toupie à vapeur, création d’un circuit électrique « pile Volta », le charbon, le morse…) animés par les médiateurs scientifiques du site.

Mercredi 4 : 14h-17h tout public, jeudi 5 : 14h-15h30 scolaires/15h30-17h tout public, vendredi 6 : 14h-15h30 scolaires/15h30-17h tout public, samedi 7 : 14h-17h tout public, lundi 9 : 14h-15h30 scolaires/15h30-17h tout public, mardi 10 : 14h-15h30 scolaires/15h30-17h tout public, mercredi 11 : 14h-17h tout public, jeudi 11 : 14h-15h30 scolaires/15h30-17h tout public, vendredi 13 : 14h-15h30 scolaires/15h30-17h tout public.

Conférence « L’aventure industrielle des cycles, des échelles et des hommes ». Accueil convivial du public autour de châtaignes grillées. Laurent Pichon (historien, enseignant au lycée Jean Baptiste Dumas, membre de l’Académie Cévenole) replacera le développement alésien dans la longue durée des cycles industriels français en démontrant que cette aventure se poursuit de nos jours tout en restant indissociable d’une relation humaine.

Mercredi 4 décembre à 18h à l’auditorium. Accueil à partir de 17h30. Entrée libre et gratuite.

Conférence « Rochebelle et Tamaris, extensions urbaines et industrialisation au XIXe siècle ». Par Claire-Lise Creissen, docteur en histoire de l’Art. La ville d’Alès a été profondément marquée par l’émergence des industries minières et métallurgiques à partir des années 1820. L’augmentation très conséquente de la population, et l’arrivée précoce du chemin de fer bouleversent l’organisation traditionnelle de la cellule urbaine. Aux franges de l’agglomération, de nouveaux quartiers, très caractérisés, voient le jour aux abords immédiats des mines et des usines.

Mardi 10 décembre à 18h. Entrée libre et gratuite.

Accrochage au musée du Colombier

« La mine sur le vif ». Le musée du Colombier met à l’honneur les œuvres de Pierre Chapon données à la ville d’Alès en 2006. L’ensemble retrace l’histoire minière dans le bassin alésien témoignant des tâches, des lieux, des machines, mais aussi de cette sociabilité si particulière aux mines. La cinquantaine de tableaux salue la mémoire de ceux dont le métier était fait « de fraternité, de courage et d’abnégation ». Mineur de jour, Pierre Chapon (1920-2010) devint employé administratif aux Houillères des Cévennes d’Alès. Pratiquant depuis son plus jeune âge le dessin, il se consacra entièrement à la peinture en 1978.

Du lundi 2 décembre 2019 au dimanche 2 février 2020, 14h30-18h. Entrée libre. Renseignements au 04 66 86 30 40 ou museeducolombier@alesagglo.fr. Vernissage de l’accrochage : Vendredi 6 décembre à 18h.

Promenades botaniques et touristiques

Au départ du Pôle culturel et scientifique de Rochebelle. Avec Bernard Pical botaniste et Anne-Claire Navarro, autour des vestiges industriels. Le parcours débutera à partir de la verrerie créée en 1788 par l’abbé Bréard, passant par la cité Sainte-Marie, devant la Mine témoin, creusée en 1945 par les apprentis mineurs. Empruntant la calade centenaire bordée d’espèces botaniques telles que la salsepareille, le sureau noir, on atteindra la forêt de Rouvergue avec ses pins noirs d’Autriche, ou laricio de Corse, les châtaigniers pour atteindre le mont Ricateau avant de terminer la boucle.

Mercredi 4 décembre et dimanche 8 décembre à 14h. Tout public. 4 km. Inscription obligatoire au 04 66 56 42 30.

Pièce de théâtre à l’espace Cazot

« La Mine ». Pièce de théâtre d’Annie Corbier, interprétée par la compagnie « Les Oxymores » mise en scène : Christine Bonnard, Romain Tomas, Annie Corbier et Gilles Vajoux. Années 60 dans le bassin alésien. Dans leur maison de mineur, Charles Tamaris et sa mère Andréa, entendent le bruit d’une explosion venant du Puits où travaille « au fond » Antonin, le fils aîné. Le sort les a encore frappés. Leur vie bascule en un instant. Tiraillé entre la haine du danger et le respect dû à ces hommes qui risquent leur vie, Charles a quitté ses études pour travailler et perpétuer la tradition. L’ingénieur Fulcran de Théoule intervient en faveur de Charles, qui hésite… Comment choisir entre son désir de vengeance et celui de vivre sa propre histoire ?

Mercredi 4 décembre à 14h30. Jeudi 5 décembre à 14h30 et 20h30. Entrée libre, places limitées. Renseignements au 04 66 56 42 52.

Visite guidée du quartier de Tamaris

Au départ de la place de l’église à Tamaris. Visite commentée du quartier par Claire Lise Creissen. À partir de 1820 des formes urbaines inconnues jusque-là à Alès se mettent en place au faubourg de Rochebelle et dans la banlieue de Tamaris. Les architectures et les monuments de ces quartiers offrent des aspects parfois bien éloignés des styles régionaux. Avec la fermeture progressive des mines et des usines dans le courant du XXe siècle, ces particularismes s’effacent quelque peu, mais certains éléments parlent encore du passé industriel : qu’il s’agisse des dévotions locales à Saint-Eloi et à Sainte-Barbe, ou des symboles de la mine qui figurent encore sur les tombes du cimetière de Tamaris.

Samedi 14 décembre à 14h. Gratuit, tout public. Renseignements au 04 66 56 42 52.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité