ActualitésSociété

BELLEGARDE Fête de l’olive : la drupe dans tous ses états

La fête de l'olive est une institution de Bellegarde (photo CCBTA)

Dimanche 1er décembre Bellegarde a traditionnellement célébré l'olive. Au programme, tout était possible, des huiles des baumes, des objets, le moulin, une fougasse géante et même... un concours de crachats de noyaux ! 

Même avec une météo plutôt maussade le public était au rendez-vous dans la salle des cigales. Après l'ouverture officielle en grande pompe de la 7e édition de la fête de l’olive par le maire, Juan Martinez, les visiteurs ont pu découvrir un marché oléicole. Au menu de la déambulation, des huiles d'olive, fruité mûr, fruité vert, picholine... des savons, des baumes, des objets en bois d‘olivier. Mai aussi, un atelier beauté pour apprendre à réaliser un baume cosmétique. À l’huile d’olive bien sûr.

Puis Jean-Jacques Douyère, chef cuisinier de « l’Éphémère » a pu initier des participants à la réalisation des ballottines de volaille fermière farcies aux olives vertes avec son petit jus aux olives. Une recette qui a connu un bon succès et pourquoi pas à réitérer lors des repas de fête à venir. Ensuite le public s'est rendu à une initiation animée par un des participants des 1ers championnats du monde de dégustation d’huiles d’olive.

Au cœur de la fête ce moulin communal du XIXe siècle (photo CCBTA)

Le matin et l'après-midi la visite du moulin à huile du XIXe siècle était un des temps forts de cette fête. Le moulin communal a été animé par les membres de l’association Bellegardaise pour la conservation du patrimoine et le chantier d’insertion. Les meules se sont activées pour le plaisir des yeux. Et les amateurs ont pu venir prêter main-forte aux mouliniers pour extraire sous la presse manuelle «l’or liquide» du terroir.

Pour mettre en application les conseils des chefs et des dégustateurs d'huile, un concours s'est aussi déroulé avec des recettes (sucrée ou salée) à base d’olive, d’huile d’olive.

35 kg sur la balance pour la fougasse géante (photo CCBTA)

Pour faire une pause gourmande, la fougasse géante, 1,70 m de long et 1,20 m de large pour 35 kg, a fait son entrée dans la fête avant de défiler dans la ville notamment accompagnée des confréries des Chevaliers de l’olivier du Languedoc Roussillon et du Collège des consuls de Beaucaire Terre d’Argence.

C'est bien évidemment après sa dégustation et après le vin de l’amitié qu'a pu se tenir le concours de craché de noyaux d’olive pour les enfants et les adultes.

Franck Chevallier

franck.chevallier@objectifgard.com

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité