ActualitésPolitique

MUNICIPALES Avec le candidat Lachaud, ça va pédaler à Nîmes

Photo d'illustration

Yvan Lachaud est déjà en campagne depuis plusieurs semaines. Son équipe vient de dévoiler les premières pistes du candidat en ce qui concerne les mobilités urbaines. Mesure phare : 40 nouveaux kilomètres de pistes cyclables pour les Nîmois et un système innovant de vélos en libre-service (Vélibs de Nîmes) composé pour partie d’une flotte électrique.

"Parce qu’elles sont la marque d’un nouvel art de vivre capable de faire face au changement climatique, les nouvelles mobilités urbaines sont au cœur du projet municipal porté par la liste "Nîmes en Mieux ! "avec Yvan Lachaud", annonce d'emblée l'équipe de communication du président de Nîmes métropole par voie de communiqué à la presse locale.

1ère étape de ce projet : les vélos. "Face à l’essor des trottinettes et autres NVEI (Nouveaux véhicules électriques individuels) dont il faudra prochainement travailler à l’intégration dans le plan de circulation urbain, il est, en 2019, surprenant de constater qu’à Nîmes les pistes cyclables ne sont pas assez développées et très accidentogènes. L’urgence est d’offrir aux Nîmois, enfin, la possibilité de circuler librement à vélo et en toute sécurité, et ce, dans toute la ville."

Un projet à 5 M€ sur 6 ans

Par ailleurs, "dans une ville au climat particulièrement propice, celle-ci proposera de réaliser sur la durée du mandat 2020-2026, 40 nouveaux kilomètres de pistes cyclables dans le cadre du nouveau plan de circulation urbain étudié en concertation avec les habitants. Ces futures pistes cyclables incluront pour la première fois des radiales à échelle intercommunale et un tour de ville élargi. Le nombre de racks (* ) et de stationnements sécurisés pour les vélos sera concomitamment porté à 800. Chiffrage du projet : 5 M€ sur 6 ans. 

La nouvelle équipe municipale proposera en parallèle la mise en service d’un tout nouveau parc de 400 vélos en libre-service (Vélibs de Nîmes) incluant une flotte particulièrement innovante de 100 vélos électriques en location en raison du dénivelé bien connu de certaines zones géographiques de Nîmes. 40 stations liées à ce parc seront réparties dans la cité. Chiffrage selon l'équipe Lachaud : 800 000€ par an en fonctionnement.

"Cette nouvelle offre en matière de mobilités urbaines à Nîmes sera complétée par la mise en place d’une flotte de véhicules électriques également proposée en location aux Nîmois", termine l’équipe de campagne de "Nîmes en mieux !"

* racks = arceaux.

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

4 réactions sur “MUNICIPALES Avec le candidat Lachaud, ça va pédaler à Nîmes”

  1. Nous sommes, bien évidemment, tous favorables aux développements des mobilités « douces » mais il ne faut pas pour autant abandonner les automobilistes. Rocades Nord et Ouest, état des routes, fluidité du trafic, stationnement … le futur Maire et Président de Nîmes Métropole devra avec l’ensemble des acteurs concernés travailler à la réalisation des choses au plus vite.

    Conseiller RN Nîmes.

  2. Quelle rigolade….. C’est le même Yvan LACHAUD qui a inclus dans son projet d’Avenue de la Gare une piste cyclable entre le collège de Manduel et le village de Redessan pour les collégiens qui passent d’un village à l’autre, et qui a construit l’Avenue sans se préoccuper de la piste cyclable. Au même endroit, il n’a même pas envisagé de relier la véloroute qui longe le CNM à la piste cyclable de la gare.

    A l’entendre, c’est la faute du département. Il conçoit un aménagement, le soumet à l’enquête publique, le fait approuver par le Préfet pour dire à la fin: Ce n’est pas à moi de le faire. Il n’est vain de se rappeler cet épisode, en entendant les promesses de campagne.

  3. Promesses qui seront emportés par le mistral. On se moque de cyclistes, des Nïmois et des électeurs.
    A quoi bon faire des pistes cyclables ou des bandes cyclables, si elles ne sont respectés par personne, toujours encombrés par des véhicules en stationnement, servant de voie de circulation aussi et surtout… pour des conducteurs qui se foutent totalement des autres modes de circulation, comme les trottoirs et la zone piétonne, avec la complicité des autorités, elles seront vouées à la déesse automobile au dépend de la sécurité des autres usagés. N’oublions pas les premiers à ne respecter ni trottoir, ni pistes cyclables, ni voies de bus, ni passage piétons sans oublier la zone piétonne se sont police municipale, services municipaux et d’agglomération ah! j oubliai la police nationale.

  4. Pourquoi les Nîmois devraient-ils croire aux promesses que fait maintenant, pour les municipales, Yvan Lachaud, alors qu’il aurait eu tout loisir de les réaliser lorsqu’il était adjoint au maire ? Plus hypocrite et plus menteur tu meurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité