A la uneEconomie

GARD L’emploi progresse dans le département et la région

La DIRECCTE à Nîmes (Photo Anthony Maurin).

L’Insee vient de publier ses estimations d’emploi pour 2018. L’occasion de faire le point pour le Gard et pour la région Occitanie, secteur par secteur.

En 2018, le Gard comptait 250 300 emplois, un chiffre en légère progression, de 0,48 %, par rapport à 2017. Une progression observée depuis plusieurs années, mais qui reste moins palpable qu’au niveau régional. En 2018, la région Occitanie comptait 2 315 581 emplois, un chiffre en progression de 1,1 % par rapport à 2017. Précisons qu’au niveau national, l’Occitanie se place dans les meilleurs élèves : en métropole, seules la Corse (+2,4 %) et l’Île-de-France (+1,6 %) font mieux, et la voisine PACA fait aussi bien (+1,1 %).

Dans le détail, certains secteurs s’en sortent mieux que d’autres, en premier chef les deux plus gros pourvoyeurs d’emplois dans notre département, à savoir le tertiaire marchand et le tertiaire non-marchand, grosso modo les services. Du côté du tertiaire marchand, le Gard comptait 108 001 emploi en 2018, un chiffre en progression de 0,66 %, une progression ininterrompue ces dernières années. Au niveau régional, la progression est tout aussi ininterrompue, mais plus franche (+ 1,53 %, 1 059 927 emplois). Concernant le tertiaire non-marchand, département et région progressent de la même manière (+0,3 %) avec 90 608 emplois en 2018 dans le département et 785 046 emplois dans la région.

La construction et l’industrie repartent, l’agriculture dévisse

Du côté des bonnes nouvelles, on relève une reprise du côté de la construction : après plus de deux ans de baisse, le nombre d’emplois dans la construction remonte de 0,90 % dans le Gard en 2018, revenant presque au niveau de 2015. Au niveau régional, l’hémorragie dans la construction avait été stoppée en 2017, et l’embellie se confirme en 2018, avec une hausse de 1,86 % (153 331 emplois).

Idem pour l’industrie : le département stoppe la baisse qui s’était installée ces dernières années, avec + 0,05 % en 2018 (25 010 emplois). Au niveau régional, la donne était différente ces dernières années puisqu’on ne connaissait pas de baisse dans l’industrie. Reste qu’une stagnation du nombre d’emplois dans ce secteur avait été relevée au niveau régional en 2017. Stagnation qui laisse la place à une belle hausse en 2018 (+ 1,7 %, à 238 980 emplois).

En revanche, l’agriculture continue sa dégringolade : avec 8 581 emplois dans le Gard en 2018, le secteur primaire perd encore 1,21 %, et perd environ une centaine d’emplois chaque année dans le département. Idem au niveau régional, avec une baisse de 1,16 %, à 78 297 emplois.

L’emploi non-salarié progresse

Globalement, l’emploi salarié progresse bien moins vite que le non-salarié, que ce soit au niveau départemental ou au niveau régional. Ainsi, le Gard comptait en 2018 211 389 emplois salariés, un chiffre stable (+0,12 %) et la Région 1 991 706 emplois salariés (+0,88 %). Côté emplois non-salariés, les chiffres sont bien moins élevés, mais progressent bien plus significativement. En 2018, le Gard comptait 38 911 emplois non-salariés, un chiffre en progression de 2,28 %. Une progression d’autant plus significative que ce chiffre stagnait en 2017 et progressait à peine en 2016. On retrouve exactement le même schéma au niveau régional, avec une hausse de 2,26 % (323 875 emplois) après plusieurs années de stagnation.

Une donnée qui pourrait être interprétée comme un début de matérialisation concrète d’un concept souvent évoqué ces dernières années : l’uberisation du travail, qui entraîne un essor de l’auto-entrepreneuriat au détriment du salariat.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

32 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité