A la uneActualité générale.Autres sportsSports Gard

JEUDI SPORT Tennis : le club des Hauts de Nîmes arrache son maintien en Pro B !

Dans une poule des plus relevées, les joueurs du capitaine Pascal Courtois ont dû sortir le grand jeu pour se sauver.

Promus l'an passé, les tennismen nîmois ont obtenu leur maintien en Pro B in extremis. (Photo DR)

Dans un championnat difficile et plombé par l'absence de joueurs cadres sur des rencontres clés, l'équipe première des Hauts de Nîmes a obtenu son maintien samedi grâce à un match nul contre Thionville (3-3).

Cinq rencontres : deux défaites, deux matches nuls et un exploit. Une victoire à Annecy (1-5), deuxième de la poule, qui a fait toute la différence. " Ce jour-là, les garçons ont tous sorti de grosses parties au même moment contre des joueurs pourtant bien mieux classés qu'eux, reconnaît le capitaine, Pascal Courtois, qui, après avoir enchaîné deux montées consécutives, est parvenu à stabiliser les Hauts de Nîmes parmi les 24 meilleurs clubs de tennis français. Sans cette victoire, c'est clair qu'on ne s'en sortait pas"

Car dans ce championnat aux allures de sprint, les Gardois ont enchaîné les pépins. La méforme du Marocain Lamine Ouahab, ancien 114e mondial, taulier de l'équipe depuis plusieurs saisons, mais incapable de trouver ses marques en indoor cette fois-ci, la blessure du leader Frederico Ferreira Silva (n°27), les absences de la nouvelle recrue Thomas Laurent (N°60) lors des deux premières rencontres et de Romain Barbosa (N°100) lors de la dernière. Les Nîmois ont vraiment tout connu.

Coaché par Pascal Courtois, Robin Bertrand n'est pas passé loin de l'exploit pour son baptême du feu. (Photo Boris Boutet)

Au point de se retrouver une unité derrière Eaubonne, leur rival dans la course au maintien, avant la dernière rencontre du championnat. " Ils devaient affronter Loon-Plage, le leader intouchable de la poule, détaille Pascal Courtois. En perdant 6-0, ils nous ont offert la possibilité de nous maintenir avec un match nul, mais nous ne le savions pas à ce moment là. "

Encore privé de deux de ses cadres pour le match décisif contre Thionville, le capitaine nîmois a fait confiance à Robin Bertrand (-2/6), champion de France chez les 15/16 ans cet été et grand espoir du club. " J'étais dans le groupe comme remplaçant lors de la dernière rencontre, mais jouer en simple pour l'équipe à domicile, c'était une grande fierté ", explique le jeune tennisman.

Alors que Thomas Laurent dominait facilement le Suisse Sandro Ehrat (6/3 6/4), pourtant mieux classé lui, Robin Bertrand a un temps malmené Ugo Nastasi (-15), avant de finalement rendre les armes (6/3 7/5). " J'étais un peu meilleur que lui en fond de court mais son service a fait la différence, analyse-t-il. J'ai obtenu trois balles de set dans la seconde manche, mais il les a sauvé grâce à des aces et un coup droit gagnant. Je n'ai pas grand chose à me reprocher. " 

Déjà tournés vers le futur

Ancien quart de finaliste de Wimbledon en double, André Begemann (-15) a sorti le grand jeu en simple contre Vaclav Safranek (n°45) (6/4 6/4), compensant la défaite sur le même score de son coéquipier Lamine Ouahab (n°56) contre son compatriote, l'Allemand Julian Lenz (N°26). Dos à dos, les deux équipes ont chacune empoché un double et se sont quittées sur un score de parité (3/3). Un nul salvateur pour les Nîmois finalement 4e de leur poule.

" Se maintenir à ce niveau-là, c'est une belle performance, se satisfait Pascal Courtois. Ce n'est pas facile pour ces joueurs qui sont toute la saison sur le circuit ATP de se motiver pour des interclubs au moment où ils pourraient être en vacances. Mais si nos cadres sont un peu plus disponibles la saison prochaine, on a de quoi être très compétitif. D'autant que notre club dispose d'un réservoir de jeunes joueurs à fort potentiel et capables, à terme, de venir perturber la hiérarchie. " Le message est passé.

Boris Boutet

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité