ActualitésSociété

NÎMES Les arènes et les trois candidatures

Le monde des toros est impitoyable. Simon Casas a été choisi pour poursuivre son aventure à la tête des arènes de Nîmes.

Les arènes de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Les trois candidats à la délégation de service public (DSP) concernant la gestion de l’aspect tauromachie des arènes étaient Simon Casas Production France (SCP + Kika), le sortant, Porte des Consuls (Ludi d’Arles) en la personne de l’ancien maestro Juan Bautista et LDS Concept avec le tandem Callet-Miletto. Tous les trois ont déposé leur offre le 22 mars dernier respectivement à 11h49, 12h06 et à 15h15.

La convention de délégation de service public relative à la gestion des activités tauromachiques aux arènes de Nîmes arrivera à échéance le 31 décembre prochain. La ville de Nîmes avait donc lancé une procédure de DSP pour la gestion desdites activités à compter de la saison 2020. C’est Simon Casas qui a été choisi.

Après l’ouverture des plis en avril, l’examen des candidatures et leur analyse en mai, les trois candidats pouvaient être sélectionnés. Des réunions de négociation furent organisées et le candidat SCP France a présenté une offre conforme aux critères retenus dans le règlement de la consultation.

Étaient pris en compte les critères suivants :qualité de la programmation et de l’organisation mise en place pour la réalisation des spectacles, pertinence de la grille tarifaire, cohérence du compte prévisionnel d’exploitation avec les engagements contractuels, pertinence des actions et outils de communication, promotion et soutien de la tauromachie, montant de la redevance variable… Le tout en garantissant la continuité du service public et l’égalité des usagers devant celui-ci.

Le délégataire assurera l’exploitation du service public à ses risques et périls et versera à la Ville une redevance fixe d’un montant de 115 000 euros, une redevance de contrôle d’un montant de 8 000 euros et une redevance variable dont le taux est fixé contractuellement à 30% qui s’appliquera au montant du résultat net avant impôts constaté au 31 décembre de l’année N.

Pour la première année d’exploitation (2020), le délégataire prévoit un nombre de 88 500 entrées payantes, un chiffre d’affaire prévisionnel de 3 732 000 euros, un total de charges de 3 613 708 euros, dégageant ainsi un résultat avant impôts sur les sociétés de 118 292 euros, lui permettant de verser au délégant une redevance variable de 35 488 euros. Nous y reviendrons demain samedi à 14h dans le Samedi Toros spécial DSP de Nîmes.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis près de 15 ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité