A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE La minute Peralada

Toute l'actualité des Crocos en stage à Peralada (Espagne).

Ferhat et ses partenaires ont retrouvé les terrains sous le soleil ibérique (Photo Corentin Corger)

Jusqu'à jeudi, les joueurs du Nîmes Olympique sont en stage de préparation à Peralada (Catalogne), en Espagne. Ne manquez rien chaque soir de l'actualité des Crocos à 19h30 avec la Minute Peralada !

C'est l'heure de la reprise ! Pour la quatrième fois consécutive depuis l'arrivée de Bernard Blaquart, le Nîmes Olympique effectue un stage de préparation de mi-saison à Peralada. Une commune espagnole située à 25 km de la frontière. La destination favorite des Crocos qui y retrouvent des conditions idéales au luxueux hôtel Peralada Wine Spa & Golf qui comprend un terrain d'entraînement. D'autant plus, sous un temps ensoleillé avec une température de 12 degrés. C'est un groupe de 22 joueurs plus huit membres du staff qui est parti ce matin de Nîmes pour se préparer jusqu'à jeudi à une deuxième partie de saison qui s'annonce intense avec la lutte pour le maintien. Le retour à la compétition débutera d'abord par la Coupe de France et un 32e de finale à Tours, ce samedi 4 janvier à 15h. Les joueurs et les membres du staff présents en fonction de la répartition des chambres : Bernardoni, Ripart - Miguel, Philippoteaux - Paquiez, Briançon - Denkey, Landre - Alakouch, Ben Amar - Fomba, Guessoum - Deaux, Stojanovski - Valls, Buades - Dias, Sainte-Luce - Martinez, Ferhat - Rabouille, Valério. Staff : Flucklinger, Deplagne - Gimenez, Lombardo - Allouis, Goyet - Blaquart - Arpinon.

Sarr ne s'est pas présenté. Parmi les joueurs sous contrat professionnel, seul Clément Depres, pas encore apte, devait manquer ce stage. Mais au moment du départ deux autres éléments n'étaient pas présents. Haris Duljevic pour cause de blessure. Le Bosnien souffre d'une déchirure aux adducteurs et manquera certainement le match de Coupe. Le deuxième absent est Sidy Sarr. Le Sénégalais ne s'est tout simplement pas présenté au rendez-vous matinal. Après être rentré tardivement de sélection et d'avoir refusé de s'entraîner avec l'équipe réserve avant la trêve, l'ancien Castelroussin se démarque encore négativement. Ce qui risque de faire beaucoup pour son coach qui a réagi : "Tant pis pour lui. On a besoin plus que jamais d'avoir des joueurs impliqués." 

Le directeur sportif du Nîmes Olympique a assisté à l'entraînement de cet après-midi (Photo Corentin Corger)

Blaquart et Hammache présents. Un coach qui lui est bien présent pour mener ce stage, tout sourire de retrouver cet endroit qu'il apprécie. "Je suis prêt à batailler", a-t-il déclaré, confirmant qu'il n'avait aucunement échangé avec son président durant ces vacances et qu'il ne s'interrogeait pas sur son avenir. On imagine que Bernard Blaquart se préoccupe davantage du mercato durant lequel il préfèrerait voir arriver, "un attaquant d'expérience avec des stats plutôt que quatre joueurs moyens". Un sujet sur lequel il peut échanger avec Reda Hammache, présent jusqu'à mardi midi. Même s'il est peu probable de voir débarquer une recrue de l'autre côté des Pyrénées, le directeur sportif paraît plutôt confiant sur la venue de nouveaux joueurs. Le mercato ouvre officiellement ses portes ce mercredi 1er janvier à minuit.

Lamine Fomba s'est entraîné à part avec Benoît Deplagne (Photo Corentin Corger)

Fomba à part. Dès la descente du bus, les Crocos ont enfilé leur basket pour se dégourdir les jambes et ont réalisé quelques exercices de course. Une séance à laquelle n'ont pas participé Lucas Dias et Lamine Fomba. Le milieu est arrivé quelques minutes après ses coéquipiers en compagnie de l'intendant Jean-Luc Allouis car il a passé une IRM à la hanche avant de partir. Un examen plutôt positif puisque l'ancien Auxerrois a pu s'entraîner cet après-midi. Néanmoins, il a participé à une séance spécifique en compagnie du préparateur physique, Benoît Deplagne. Ses partenaires se sont entraînés pendant 1h30 travaillant sur les passes, la conservation du ballon et devant le but. Un jeu où il fallait marquer de la tête en dehors des six mètres, perdu par le binôme Valério-Bernardoni qui devra sacrifier à un gage.

Demandez le programme. Ce mardi, s'annonce comme la journée la plus chargée pour les Nîmois. Dès 8h, ils auront droit à un travail en salle avec réveil musculaire. Après le petit-déjeuner, direction le terrain à 10h pour une séance d'entraînement. Après le déjeuner et une sieste, le retour aux affaires est programmé à 15h. Mercredi 1er janvier, pour la nouvelle année, le staff fait grâce aux joueurs de la première séance matinale mais les deux suivantes sont maintenues. Enfin, jeudi, les deux entraînements de 8h et 10h sont prévus avant de repartir sur Nîmes.

De Peralada, Corentin Corger

 

 

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité