ActualitésMétéoSociété

NÎMES L’essai des sirènes d’alerte est reporté d’une semaine

La sirène située sur la cathédrale de Nîmes (photo Anthony Maurin)

Les neuf sirènes nîmoises seront déclenchées le 8 janvier au lieu du 1e janvier 2020.

Les Nîmois ont l’habitude de les entendre le premier mercredi de chaque mois. Mais en ce qui concerne le mois de janvier 2020, il faudra attendre le deuxième mercredi, en l’occurrence le 8 janvier à 12h15, que les sirènes d'alerte à la population soient mise à l'essai. En application de l’arrêté du 23 mars 2007 du ministre de l’Intérieur, les détenteurs de dispositifs d’alerte (sirènes relevant de l’État, des communes et des établissements industriels autres que les aménagements hydrauliques) doivent s’assurer du bon fonctionnement de leur matériel le premier mercredi de chaque mois. Le premier mercredi de janvier 2020 étant férié, l’essai mensuel est reporté d’une semaine. Pour rappel, il s’agit d’essais simples n’ayant aucune connotation d’alerte pour la population.

 Neuf sirènes à Nîmes

À Nîmes, il y a neuf sirènes qui sont situées sur la tour Jean XXIII (Clos d’Orville), à l’auberge de jeunesse, à l’École nationale de police, au réservoir d’eau de Vacquerolles, à l’église de Saint-Césaire, à la cathédrale Notre-Dame et Saint-Castor, au Lycée Dhuoda, au camp militaire des Garrigues et au stade des Costières.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité