A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE La minute Peralada

Toute l'actualité des Crocos en stage à Peralada (Espagne).

Les kinés Anthony Lombardo et Eliot Flucklinger chouchoutent les joueurs jusqu'au bord du terrain (Photo Corentin Corger)

Jusqu'à jeudi, les joueurs du Nîmes Olympique sont en stage de préparation à Peralada (Catalogne), en Espagne. Ne manquez rien chaque soir de l'actualité des Crocos à 19h30 avec la Minute Peralada !

Réveillon au casino. Le Nîmes Olympique a la particularité d'être le seul club de Ligue 1 à organiser un stage avant la reprise des hostilités. Ce qui a donc entraîné que le staff et les joueurs passent le réveillon ensemble. Après le repas, certains se sont retrouvés au casino de Peralada, situé à 1,5 km de leur hôtel, pour célébrer ensemble le passage en 2020. Deaux, accompagné de Bernardoni, s'est essayé à la roulette avant de rejoindre Briançon, Ripart, Paquiez ou encore Stojanovski à la table de poker. Quelques heures consacrées à penser à autre chose qu'au football et où les Nîmois ont respecté la tradition locale consistant à avaler 12 raisins pour chacun des 12 coups de minuit. Les jeunes Buades, Dias, Denkey, Guessoum, Valério étaient également présents pour tenter leur chance au Blackjack. Hormis Bernard Blaquart et Sébastien Gimenez restés à l'hôtel, les autres membres du staff ont également profité avec le groupe de cette petite coupure.

Les vœux du coach. Le mois de janvier et surtout le premier de l'an, c'est le moment de délivrer ses vœux pour cette nouvelle année. Bernard Blaquart a exprimé les siens et évidemment le maintien des Crocos est son principal souhait au niveau sportif : "Le meilleur pour le Nîmes Olympique et les joueurs". Pour le reste, son message est "de profiter des choses simples, d'être bienveillant avec ceux qui nous entourent et d'être plus tolérant". Avec ce discours de paix et de rassemblement on pourrait le surnommer Monseigneur Blaquart, titre détenu par son frère Jacques, évêque d'Orléans.

Sami Ben Amar, Kelyan Guessoum et Kevin Denkey ont pris la pose dans le bain (Photo Corentin Corger)

Après l'effort... En stage, la récupération est un élément important. Les Crocos terminent chaque journée en se rendant aux soins avec les kinés et au spa pour se détendre. Un réconfort dont profitent Sami Ben Amar, Kelyan Guessoum et Kevin Denkey tranquillement assis dans la balnéo pendant que Théo Sainte-Luce teste le sauna. Des kinés, Anthony Lombardo et Eliot Flucklinger, qui sont toujours aux petits soins pour les joueurs. Notamment quand ils préparent une "potion magique" en mettant quelques cuillerées de vitamines au chocolat ou à la pomme dans les bouteilles d'eau pour redonner quelques forces.

Cet après-midi, place à la relaxation (Photo Nîmes Olympique)

Soyons zen ! Cette journée de mercredi a finalement été basée sur la récupération. Un tournoi de tennis-ballon était initialement prévu cet après-midi mais, à la demande des joueurs, seule la séance de relaxation a été maintenue. Bercés par un fond sonore, les Nîmois ont réalisé différents exercices de sophrologie puis des étirements pendant 45 minutes. Un peu de repos après la lourde journée de mardi et avant le dernier entraînement de ce jeudi matin (10h) qui marquera la fin de ce stage. Le retour à Nîmes est prévu après le déjeuner.

Romain Philippoteaux à la lutte avec Sami Ben Amar pour la conquête du ballon sous les yeux de Sofiane Alakouch (Photo Corentin Corger)

Les Jaunes vainqueurs. Avant de penser à la récupération, les joueurs n'ont pas échappé à une 1h30 de séance intense, ce matin. Avec au programme, des mises en situation de contre-attaque à six contre trois puis une opposition sur demi-terrain où Ripart s'est illustré en marquant d'une reprise du droit sur corner. Un but qui a donné la victoire à l'équipe jaune composée par ailleurs de Bernardoni, Landre, Briançon, Martinez, Deaux, Valls, Fomba, Philippoteaux et Ferhat. En face, chez les Violets on retrouvait Dias, Alakouch, Paquiez, Guessoum, Sainte-Luce, Miguel, Valério, Buades, Stojanovski, Denkey, Ben Amar.

De notre envoyé spécial à Peralada (Espagne), Corentin Corger

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité