A la uneCulture

NÎMES Les temps forts passés et à venir du Festival Flamenco

François Noël, directeur du Festival Flamenco. (Photo : Stéphanie Marin/Objectif Gard)

Le Festival Flamenco de Nîmes touche à sa fin. Avant que le rideau tombe ce dimanche 19 janvier 2020 au soir, son directeur, François Noël nous raconte les événements marquants, passés et à venir, de cette 30 édition.

Faire un choix. Un exercice difficile pour François Noël, par peur de froisser les artistes peut-on supposer, "parce que chaque spectacle et rencontre a quelque chose de marquant", que ce soit sur le fond, dans la forme ou les deux réunis, assure le directeur du festival. L'homme orchestre de la manifestation s'attend à l'occasion à accueillir entre 10 000 et 12 000 spectateurs. "Au vu des réservations", précise-t-il.

Tomas de Perrate et Raul Refree (Festival Flamenco 2020 © Sandy Korzekwa)

Malgré tout, tout en sachant que choisir c'est aussi renoncer, François Noël s'est lancé, citant d'abord Très Golpes, une création de Tomás de Perrate, Raül Refree et Alfredo Lagos, trois figures clés du flamenco actuel, présentée le samedi 11 janvier, au théâtre Bernadette Lafont.

"C'était une première mondiale, donc effectivement, c'est marquant pour tout le monde", commente le maître d'oeuvre du nouvel opus d'une manifestation installée "au même moment que la catastrophe de Tchernobyl", souligne de son côté l'un des pères fondateurs, Pepe Linares, l'une des figures nîmoises de la culture flamenca. Et le même de poursuivre "de toute façon, je suis arrivé en France en mai 68." Une année pré-érotique plus pacifiquement agitée par la sortie du film de Flamenco, Flamenco du réalisateur espagnol Carlos Saura...

Gema Caballero y Javier Patino (Festival Flamenco ©Sandy Korzekwa)

Vient ensuite, parmi les plus beaux souvenirs du directeur, le concert acoustique donné lundi dernier, par Gema Caballero et Javier Patino dans l'auditorium du Musée de la romanité. "Un moment de grâce absolu, avec une voix pure, une guitare pure, deux artistes qui ont chacun dans leur domaine, une finesse et une délicatesse de jeu", se souvient-il. Cette salle compte un peu moins de 200 places, on était donc dans un rapport extrêmement intime. C'est rare, c'est précieux. On a le sentiment que le spectacle n'est que pour soi."

Antonia Jiménez (Festival Flamenco ©Sandy Korzekwa)

Antonia Jiménez, guitariste flamenca autodidacte, entourée de la chanteuse sévillane Inma "La Carbonera" et du percussionniste Kike Terrón, a offert mercredi 15 janvier "un magnifique concert" au public sur la scène du Théâtre l'Odéon. "C'est assez rare que ce soit une guitariste", ajoute le directeur du festival.

Encore de belles choses à venir

Dans les spectacles à venir, François Noël attend beaucoup de la performance (danse) de Rocío Molina, une fidèle de l'événement nîmois, qui sera accompagnée de Rafael Riqueni "qui est un de mes guitaristes préférés", confie le directeur. Il s'agit-là d'une improvisation, d'une étape de recherche intégrée au processus de création, d'une interprétation moderne du flamenco. "Je leur fais totalement confiance, mais c'est une improvisation, donc j'ai vraiment hâte de voir comment les choses vont se dérouler." Impulso, ce vendredi 17 janvier 2020 à 18h au Théâtre l'Odéon à Nîmes.

Toujours dans cette approche moderne du flamenco - un choix artistique assumé pour cette 30e édition du festival et celles à venir - François Noël propose El amor Bruno d'Israel Galván, danseur. "Cet artiste a fait exploser quelques codes. Il est sorti de la fantasmagorie populaire qui existe autour du flamenco : les robes à volants, les castagnettes, etc. Lui, s'il se sert de ça c'est pour en faire une démonstration à l'inverse. Pour dire que maintenant, on peut faire autre chose."

Stéphanie Marin

Retrouvez la programmation complète de ce vendredi 17, samedi 18 et dimanche 19 janvier 2020 en cliquant ici.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité