A la uneActualités

ALÈS Bienvenue au café de la bienveillance

De gauche à droite : Christian Lopez, Muriel Baumann-Lopez et Marie, une bénévole. Photo Tony Duret / Objectif Gard
De gauche à droite : Christian Lopez, Muriel Baumann-Lopez et Marie, une bénévole. Photo Tony Duret / Objectif Gard

À l’intérieur de la galerie marchande de la Médiathèque, au cœur du centre-ville d’Alès, le Blessing Café (le café de la bienveillance) accueille clients et amis dans un cadre paisible et chaleureux.

« Quand on a ouvert ce café en novembre 2015, on a voulu créer un espace bienveillant, un lieu où l’on peut retisser du lien social et favoriser les relations », explique Christian Lopez, gérant du Blessing Café avec son épouse Muriel Baumann-Lopez. L’objectif est atteint : dès qu’on entre dans l’établissement, on découvre que l’espace a été soigneusement réfléchi et décoré pour privilégier la convivialité. Au centre de la pièce, une table ronde est baptisée « table à partager ». Comme son nom l’indique, elle permet à des inconnus de boire un verre ou de déjeuner ensemble. « Ici, les gens se parlent, ils se regardent. Ils arrêtent de courir », confirme Christian Lopez.

Le Blessing Café (café de la bienveillance). Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le Blessing Café (café de la bienveillance) à Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Sur les murs ou sur des écriteaux, on lit de drôles de messages, loin d’être dans l’air du temps : « Ici pas de wifi, annonce un panneau. La connexion aux autres est si précieuse ».  Un peu plus loin, écrit à la craie sur une ardoise, on découvre : « Que c’est bon de se donner le droit d’être, juste être, juste être humain. Juste ce que nous sommes, sans aucun masque, sans s’obliger à être le meilleur, le plus fort, le plus quelque chose… »

Des activités l’après-midi

Avec 800 visiteurs par mois, le Blessing Café tourne plutôt bien. Une trentaine de bénévoles se relaie pour faire vivre ce café associatif culturel, ouvert du lundi au vendredi de 10h à 17h30, qui propose de la restauration tous les midis. « On propose une formule plat-dessert-bouteille d’eau à 10€ », indique le gérant. En plus du plat du jour (une blanquette de veau le jour de notre reportage, Ndlr), on trouve des steak-frites, des tacos, des assiettes asiatiques, des tartes salées…

Le Blessing Café (café de la bienveillance) à Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard
Le Blessing Café (café de la bienveillance) à Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Après le déjeuner, des « activités de convivialité » sont proposés aux clients. À partir de 15h, en fonction des jours, on peut jouer à des jeux de société, améliorer son anglais, participer à des ateliers créatifs, se faire aider dans l’écriture de courriers ou discuter avec un expert de nos soucis du quotidien ou au travail… « On essaie de prendre soin des gens, d’être à l’écoute. D’ailleurs, nos bénévoles ont été formés à l’accompagnement en relation d’aide. On a une assistante sociale, un thérapeute, un médecin... Mais on ne se prend pas pour des psy », prévient Christian Lopez. Sans faire ni rechercher la moindre publicité, les activités proposées au Blessing Café attirent un public fidèle, des individualités devenues amies autour d’une valeur commune qu’est la bienveillance.

Tony Duret

Le Blessing Café – Galerie marchande Médiathèque (entrée rue Michelet) – 30 100 Alès. Tel : 04 66 60 33 03. Page Facebook sur ce lien.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité