A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Les Crocodiles humiliés et éliminés à Dijon

Inoffensifs pendant toute la rencontre, les Crocodiles ont sombré en Bourgogne en s’inclinant 5-0.

Valerio et Nîmes sont éliminés (Photo via MaxPPP]

Avec une équipe largement remaniée et rajeunie, les Nîmois ont été éliminés 5-0 par Dijon, en 16e de finale de la Coupe de France.

Les Nîmois l’ont dit et répété, « la Coupe de France n’est pas une priorité ». Vu la 19e place des Crocodiles au classement de la ligue 1, c’est logique. Alors Bernard Blaquart avait fortement remanié son équipe. Il y avait 10 changements dans le 11 de départ, par rapport à la réception du Stade Rennais, mercredi dernier.  Seul le défenseur Miguel était reconduit, et encore pas dans son poste de prédilection, puisqu’il était déplacé du côté vers l’axe de la défense.

De son côté, Stéphane Jobard, l’entraîneur de du DFCO, avait décidé de jouer le coup à fond. Le technicien bourguignon voulait aussi marquer les esprits gardois, avant de venir aux Costières, au début du mois de février.  Dans ce contexte, il n’était pas exagéré de craindre une fin d’après-midi compliquée pour les Gardois.

Les premières minutes ne rassuraient pas les supporters Nîmois, qui voyaient leur équipe privée de ballon. Sans se dépouiller, les Bourguignons dominaient les débats. Sur une frappe de Marie, Dias devait s’y reprendre à deux fois pour repousser le danger (8e). Puis, à la suite d’un corner dijonnais, c’était la panique dans la surface de réparation nîmoise et dans le cafouillage, Lautoa était à deux doigts de reprendre le ballon (9e).

Le Nîmes Olympique privé de ballon

Le danger se précisait et la sanction ne tardait pas à arriver. Miguel crochetait Soumaré dans la surface de réparation et l'arbitre n’hésitait pas pour désigner le point de penalty. Cadiz le transformait d’une petite Panenka (1-0, 18e). Sans difficulté, Dijon avait fait l’essentiel. Le scénario tant redouté prenait forme. Très timides, les Nîmois se distinguaient tout de même, sur un coup-franc tiré par Benrahou, Sarr détournait le ballon de la tête pour Miguel qui trompait astucieusement Gomis (40e). Malheureusement, le juge de touche avait levé son drapeau pour signaler une position de hors-jeu nîmoise. Dans la fin de cette première période, les Crocodiles se montraient plus présents dans le camp dijonnais mais sans jamais inquiéter Gomis.

Avec un but de retard à la pause, tout restait encore jouable pour Nîmes, mais le visage montré dans le premier acte n’incitait à l’optimisme. De plus, au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre ne changeait pas. Les Crocodiles étaient incapables de se créer une occasion et le DFCO semblait se satisfaire de son but d’avance. Dans ces conditions, la rencontre sombrait dans un profond ennui.

Dijon marque quatre fois en 15 minutes

Pour tenter d’égaliser, Bernard Blaquart remplaçait Duljevic et Stojanovski par Denkey et Buades. En outre, le 4-2-3-1 était abandonné au profit d’un 4-4-2. L’ajustement n’avait aucun effet et les derniers espoirs nîmois allaient s’envoler très rapidement. En l’espace d’un quart-d ’heure Dijon marquait quatre fois par Mavididi (75e et 89e), Chouiar (80e) et Ecuele-Manga (86e). L’équipe bis du Nîmes Olympique a volé en éclat, et dans les grandes largeurs.

Dans l’intervalle, le NO avait cadré son seul tir de la rencontre avec un coup-franc de Sarr (83e). Les Crocodiles quittent la Coupe de France par la petite porte et ils enchaînent une treizième rencontre sans victoire à l’extérieur. Les Nîmois vont devoir se concentrer sur le championnat et surtout montrer un  autre visage pour espérer se maintenir en ligue 1.

De Dijon (Côte d’or) Norman Jardin

 

Parc des sports Gaston-Gérard.16e de finale de la Coupe de France. Dijon Football Côte d’or (L1) – Nîmes Olympique (L1) 5-0 (mi-temps : 1-0). Arbitre : M. Ben El Hadj. Spectateurs : 7 964. Buts pour Dijon : Cadiz (18e sp), Mavididi (75e et 89e), Chouiar (80e) et Ecuele-Manga (86e). Avertissements à Dijon : Chafik (69e),  Chouiar (72e) et Chouiar (80e). Avertissements à Nîmes : Guessoum (40e), Sarr (59e) et Denkey (62e).

Dijon : Gomis – Chafik, Ecuele-Manga (cap), Lautoa, Alphonse – Marie, Ndong – Sammaritano (Sammaritano, 76e), Soumaré (Chouiar, 65e), Mavididi, - Cadiz (Tavares, 74e). Remplaçants non utilisés : Amalfitano, NGouyamsa, perreira et Hatfout. Entraîneur : Stéphane Jobard.

Nîmes : Dias – Guessoum, Landre, Miguel (Ahlinvi, 85e), Paquiez (cap) – Sarr, Valério – Ben Amar, Benrahou, Duljevic (Denkey, 59e) – Stojanovski (Buades, 70e). Remplaçants non utilisés : Nazih, Megier et L. Valls. Entraîneur : Bernard Blaquart.

Etiquette

1 commentaire sur “NÎMES OLYMPIQUE Les Crocodiles humiliés et éliminés à Dijon”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité