Actualité générale.Economie

ÉCONOMIE Deuxième édition du prix national « Innover à la campagne » : une initiative gardoise récompensée

Éric de Kermel, cofondateur du prix "Innover à la campagne" a remis le grand prix du jury à Ilias Zinsstag, créateur de Epur (Marie Meunier/ Objectif Gard)

La remise des prix de la 2e édition du prix national "Innover à la campagne - J'entreprends là où j'ai envie de vivre" s'est tenue vendredi au Pont-du-Gard. Ce prix est né à Uzès de l'esprit de ses cofondateurs : Éric de Kermel, éditeur de magazine, et Guillaume de Rouville, président-fondateur de Better life factory, accélérateur de campagnes innovantes, absent hier soir car en mission au Congo.

Plus de 300 candidatures ont été reçues pour cette 2e édition. "Vous racontez vos histoires à travers ce prix. Et vous montrez que les territoires ruraux sont des lieux d'innovation", entame Éric de Kermel. D'ailleurs pour le prochain opus, les créateurs du prix visent le label "Campagne d'entrepreneurs".
Un jury prestigieux était présent pour décerner la dizaine de récompenses : Louis Schweitzer, président d’Initiative France, Jean-Sébastien Decaux, fondateur du fonds de dotation Terre & Fils, Philippe Connan, président de la commission marque de la fédération des Parcs naturels régionaux, ou encore Nathalie Villard, journaliste à Capital. Serge Papin, PDG sortant de Systeme U, et Bernard Chevilliat, fondateur de Melvita, faisaient aussi partie du jury.

Zoom sur le lauréat gardois: la coopérative Citre

Bérengère Noguier, conseillère départementale du Gard, a remis au nom du Département son prix à la coopérative Citre (Citoyens pour la transition et la reconversion énergétique), qui est née en 2017 à Uzès. "Nos objectifs sont de faire des économies d'énergie, de produire des énergies renouvelables et aussi de former et d'éduquer", explique le président, Philippe Pourchet. Au 6 janvier, Citre comptait 227 coopérateurs et coopératrices. Jusqu'à hauteur de 500 € prêtés par les citoyens, la région Occitanie injecte 1 € pour 1 € de crédit. Ce qui permet à la coopérative de rembourser avec les intérêts les citoyens mais aussi de financer ses investissements.

La coopérative Citre, née à Uzès en 2017, a reçu le prix du département du Gard, remis par Bérengère Noguier, conseillère départementale, deuxième en partant de la gauche (Marie Meunier / Objectif Gard)

Depuis sa création, elle dénombre cinq réalisations à son actif : une installation photovoltaïque sur le toit de l'école Sanilhac-Sagriès qui fonctionne en autoconsommation et permet à la coopérative de revendre 9 kWc d'énergie, mais aussi d'autres toitures photovoltaïques de 54 m² au foyer Garrigues-Sainte-Eulalie, aux écoles de Collias et de Dions et à la Maison du grand site syndicat mixte des gorges du Gardon. Toutes alimentent les foyers en local.

D'autres projets sont sur les rails notamment l'installation de 360 m² de toiture photovoltaïque aux ateliers de la CCPG de Théziers. C'est le plus gros chantier du Citre avec un coût estimé à 95 000 €. Il permettra de produire 87 500 kWh d'énergie et d'économiser aussi 26 250 kg de CO2 par an. Autre futur aménagement : l'éco quartier de Sanilhac.

Marie Meunier

Les autres lauréats 

Prix décerné par la région Occitanie : Feutre de Bigorre (Hautes-Pyrénées) - transformation de laine locale en feutre pour la revaloriser en de nouveaux produits.

Prix décerné par Initiative France "Mon initiative agricole" : "C'est bio l'Anjou" - tiers-lieu facilitant l'accès à l'alimentation biologique et locale en circuit court.

Prix décerné par Terre & Fils "Tiers-lieux à la campagne" : Le Vesseaux-mère (lieu de vie avec habitat, travail, activités, espaces de création...) et les Ateliers de la mine (espace de travail et vie collectif et contributif).

Prix décerné par la fédération des parcs naturels régionaux : Amaltup (Loir-et-Cher) - conception et création de produits innovants à partir de lait de chèvre.

Prix spécial décerné par la rédaction de Capital : Neofeed - nutriments naturels augmentant la production de lait de vache.

Prix spécial du grand prix du jury : Eldom (Côtes d'Armor) - lumière sans électricité grâce à la photoluminescence issue de matériaux naturels.

Grand prix du jury : Epur (Aude) - premier robot au monde de taille de charpente portatif et numérique.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité