ActualitésPolitique

BAGNOLS/CÈZE Christian Roux a inauguré son local de campagne

Christian Roux, avec à sa gauche, Alain David, lors de l'inauguration de son local de campagne. (Marie Meunier / Objectif Gard)

C'est au 20 avenue Jean-Perrin que Christian Roux a aménagé son local de campagne. Il l'a inauguré avec son équipe ce mercredi 5 février au soir et en a dit un peu plus sur les axes de sa liste "Convergences citoyennes".

Dans la petite cour, à l'arrière de la permanence, le candidat Christian Roux a prononcé son discours inaugural. Une banderole avec le nom de sa liste et son logo représentant les pièces imbriquées d'un puzzle en fond, "parce qu'au départ, des associations, des syndicats, des partis politiques se sont agrégés au projet." Sa liste compte 70 % de citoyens non-encartés et aussi de membres de partis de Gauche comme le Parti socialiste, Parti radical de Gauche, Europe écologie les Verts...

Depuis un an, ce conseiller municipal d'opposition travaille sur une charte de valeurs notamment "la laïcité, la République, le développement économique, l'écologie, le cadre de vie, la tranquillité publique...". "On essaie de faire remonter les besoins des gens plutôt que d'être dans une démarche descendante", explique Christian Roux. Ses visiteurs sont d'ailleurs invités à inscrire leurs idées sur un tableau. Et s'il est élu, il compte bien étendre cette politique participative en concertant les habitants sur les projets structurants. "L'idée c'est de désigner des ambassadeurs ou des comités de quartiers qui fassent remonter les problèmes."

Il désire "rendre sa fierté à Bagnols". Phrase qu'il a choisie comme slogan. Et pour lui cela passe par l'aménagement de la ville : "On souhaite concentrer les habitations dans le centre-ville pour, ensuite, y créer de la mixité sociale et développer le commerce dans le centre plutôt qu'artificialiser d'autres sols. Quand on entre dans Bagnols, on a toujours vue sur ces HLM. On veut accélérer le processus de destruction de ces barres." Et pour le logement social, il souhaite arrêter d'en créer mais améliorer l'existant.

Arrivé à Bagnols en 1983, le candidat se remémore une ville "où le commerce était en pleine euphorie, où les gens se bousculaient dans les magasins." Il perçoit des atouts dans ce territoire pour attirer des entreprises et pour faire rester les jeunes : "On a trois bassins d'emplois : Marcoule, L'Ardoise et Tricastin. Pourquoi n'arrive-t-on pas à débloquer ? Je vois les jeunes à Orano, ils veulent habiter Avignon ou Villeneuve, pas Bagnols." Il imagine aussi des aides pour installer des jeunes agriculteurs sur des terres autrefois très exploitées pour le maraîchage. En attendant de déguster les premières feuilles de salade, on se contentera de cette esquisse de feuille de route.

Marie Meunier

La permanence devrait ouvrir tous les matins de 9 à 10 heures puis de 11 h à 12 h 30 et enfin de 17 h 30 à 20 heures. Le samedi matin, elle sera ouverte de 11 h à 12 h 30 et le mercredi de 9 h à 10 h 30 et de 17 h 30 à 20 h 30.

Etiquette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité