A la uneActualités

EXPRESSION Êtes-vous inquiets de l’épidémie de coronavirus en Chine ?

Tous les samedis à 12h, Objectif Gard vous donne la parole. À travers les réseaux sociaux, nous posons une question à nos lecteurs sur un sujet d'actualité. Les résultats du sondage sont à découvrir maintenant.

Photo DR

Depuis le 31 décembre 2019, le coronavirus a fait 722 morts et contaminé plus de 30 000 personnes, selon un dernier bilan communiqué il y a quelques heures. Doit-on s'inquiéter de cette épidémie ? Ce samedi matin, on apprend que cinq nouveaux cas ont été détectés en France.

Le 31 décembre dernier, l'Organisation Mondiale de la Santé a été informée par les autorités chinoises d’un épisode de cas groupés de pneumonies dont tous les cas avaient un lien avec un marché d’animaux vivants dans la ville de Wuhan (région du Hubei), en Chine. Ce n'est que le 9 janvier qu'un nouveau coronavirus (2019-nCoV) a été identifié comme étant la cause de cet épisode.

Le coronavirus fait partie d’une famille de virus susceptibles d’être à l’origine d’un large éventail de maladies. Chez l’homme, ces maladies vont du rhume banal à une infection pulmonaire sévère, responsable d’une détresse respiratoire aiguë.

Les symptômes décrits évoquent principalement une infection respiratoire aiguë (fièvre, toux), mais des difficultés respiratoires et des anomalies pulmonaires détectables radiologiquement sont également décrites, ainsi que des formes plus sévères.

En France, les premiers cas d’infection par le virus 2019-nCoV ont été confirmés le 24 janvier. Ils ont été pris en charge dans des établissements de santé. Une investigation a été immédiatement mise en œuvre par les Agences régionales de santé (ARS) et les Cellules régionales de Santé publique France pour identifier leurs éventuels contacts entre le début de leur maladie et leur hospitalisation. L’isolement des patients à l’hôpital et la mise en œuvre de cette surveillance a pour objectif de prévenir des transmissions secondaires à partir de ces cas.

Malgré les mesures de confinement et de prévention, ce samedi 8 février on apprenait que cinq nouveaux cas sont confirmés en France, selon la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn. Ces patients, quatre adultes et un enfants qui séjournaient en Haute-Savoie, sont pris en charge en milieu hospitalier. Leur état de santé n'inspire pas d'inquiétude.

Plus d'un mois après la détection du coronavirus 2019-nCov à Wuhan, le bilan de l'épidémie s'établit désormais à plus de 720 morts et 34.500 cas confirmés. Au total, une vingtaine de pays est touchée à travers le monde dont la France.

Objectif Gard a donc posé directement la question à ses lecteurs (sur notre page Facebook) :

Êtes-vous inquiets de l'épidémie du coronavirus en Chine ?"

Cette question a suscité votre intérêt avec près de 2 000 votes. Vous êtes 64% à ne pas être inquiet par ce nouveau virus. Seuls 36% de nos lecteurs gardois sont, au contraire, attentifs et craintifs par rapport à cette épidémie qui a fait plus de 700 morts.

Florilège des commentaires de nos lecteurs :

Thibault : "Pas inquiet dans la mesure où le système de santé chinois n'est pas aussi accessible qu'en France, surtout dans les zones pauvre, là où le virus s'est développé"

Taieb : "Faut dire que de plus en plus de morts et de malades sont signalés, alors il y a de quoi être inquiet"

Teddy : "Le virus est en Asie, qu’il y reste, donc on est pas inquiet en Europe ou en France"

Louis : "Les chercheurs sont dessus"

Kristof : "Dans 2 mois on en parle plus de ce truc... Qui ce rappel du chikungunya ? H5n1, vache folle, grippe du porc , des canards et tant d'autres méchants virus tueur qui aillent tous nous tuer... Beh vé, on est toujours là 😄"

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité