A la uneFaits Divers

NÎMES Fusillade à Pissevin hier soir: une voiture retrouvée, les malfaiteurs en fuite

I (Photo archive Objectif Gard)

Lundi soir, vers 21H45, deux voitures s'approchent de la galerie Wagner à Pissevin. Des individus qui ont les visages dissimulés n'hésitent pas à tirer avec des armes à feu en direction de plusieurs jeunes.

Pour l'instant on se sait pas si les tirs visaient les trois blessés, des hommes âgés de 24 ans à 33 ans. Un blessé âgé de 28 ans est gravement atteint au niveau du ventre, il a été opéré durant la nuit et ses jours ne sont plus en danger. Un autre homme est blessé à hauteur d'un bras, tandis que le troisième est plus légèrement touché... Ce dernier a été interrogé par les enquêteurs, il ne comprendrait pas pourquoi il aurait été ciblé et semble dire qu'il sortait d'un commerce avec sa maman lorsqu'un tir l'a surpris. Un des trois blessés est connu de la justice pour un dossier de stupéfiants.

Les habitants du quartier affirment avoir entendu des rafales, une trentaine de douilles ont été retrouvées depuis hier soir par les techniciens en identification criminelle qui ratissent le secteur à la recherche du moindre indice. Plusieurs scènes de tirs semblent être survenues toujours selon des témoignages dans le quartier. Des impacts ont été retrouvés sur plusieurs voitures en stationnement dans le secteur de la place Debussy et de la galerie Wagner.

Après la série de détonations, deux voitures suspectes sont reparties avec plusieurs individus à l'intérieur. Un véhicule est parvenu à fuir sans être inquiété, tandis qu'une seconde automobile était repérée et poursuivie par une équipe de la Bac de Nîmes... Le chauffard a perdu le contrôle du véhicule immatriculé dans le Rhône et volé en septembre dernier dans ce même département. Il a été obligé d'abandonner la voiture suspecte à hauteur du complexe de la Bastide à Nîmes. Il est parvenu à s'éclipser seul ou avec des complices sans savoir s'il était attendu par d'autres complices. Lorsque les policiers se sont approchés de la voiture volée dans le Rhône une porte était ouverte et il n'y avait personne à l'intérieur. Un véhicule qui a été depuis remorqué et qui est passé au peigne fin.

Une enquête est en cours pour "tentatives de meurtre", souligne la procureur adjoint Véronique Compan. "On ne sait pas pour l'instant si les tirs proviennent d'une même arme ou si plusieurs tireurs étaient sur place", complète la représentante du parquet de Nîmes.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité